Foals : on s’est transformé en groupies pour leur concert au Zénith

foals-concert-4

On a fait l’expérience du concert de Foals au Zénith ! On vous raconte ?

Premiers pas dans le Zénith, odeur de sueur et de bière (ah ouais, normal, c’est un concert de rock), public varié, bien que majoritairement jeune et féminin. C’est vrai, ils ont l’air tout sage les types de Foals, pas coiffés mais bien sappés, non ? Erreur !!

Une petite bière pour commencer, j’observe que c’est plein à craquer de british. Pas le temps d’épiloguer, ça a commencé. La foule était déjà chauffée par Breton et Everything Everything, mais, apparemment, il n’y a pas de niveau de chauffage maximum à atteindre dans ces cas-là. Et vas-y qu’on lève les mains, qu’on bouge les pieds, qu’on saute, qu’on chante les chansons qu’on connait par coeur, qu’on applaudit… ça faisait longtemps que je n’avais pas applaudi à un concert, c’est plaisant, mieux que les fameux « alleeeeez ! » (tu penses vraiment que le mec ça le chauffe?).

Les mots principaux seront quand même : sueur, énergie et alcool. Définition basique, cependant, pour moi, pauvre petite ignorante du rock, c’était quasiment tout nouveau. Un groupe à l’apparence rangée-cul-serré derrière sa petite guitare … est en réalité un groupe qui met le feu ! Prends toi tes lasers dans la tronche et dis merci. On notera au passage que le Jimmy rencontré pendant l’interview était un peu blasé, sur scène, on le retrouve transformé, bien loin de ses envies de faire du reggae ! La petite bouteille de rhum en libre service sur scène me donne envie de faire un clin d’oeil, d’ailleurs j’en fais un, de clin d’oeil  😉

foals-concert-3

L’enchaînement des sons est sacrément cool : je connais, je connais pas, je sais même plus, on s’en fout… Je note seulement que Yanis n’est pas la petite voix que je pensais, il mérite son statut de sex-symbol, ne serait-ce que pour les cris sauvages qu’il arrive à faire sortir de son petit corps.

A la sortie, ça se fait des calins, ça saute de joie. Il semblerait que tout le monde soit en exctase  : même les parents (« Ils ont fait celle que j’aime trop, tu sais, celle qui fait « Boumboumbam » là ! » / « Mais non Mam, ça c’est pas de eux !!! »). Bref, le public a l’air ravi et je m’avancerai même en disant que le groupe aussi !

Extra : un remix de Foals par Solomun, de la bonne came

 

foals-concert-5 foals-concert-1