Maison Close : sexualité exposée

Youtube Follow Openminded
articlemaisonclose

Maison close, la série des femmes.

En ce mois des amoureux, parlons plutôt des amants (plus croustillant). Ce mois-ci, Canal+ met à l’honneur les maisons closes de luxe parisiennes du 19ème siècle avec la deuxième saison de sa série évènement : Maison Close.

Ici, les prostituées sont mises en valeur comme des femmes fortes et dominantes malgré leur statut, elles tiennent tête aux hommes et deviennent ainsi plus attirantes, intrigantes et sensuelles. Epoque de courtisanes, les femmes sont affublées de robe à crinoline au décolleté particulièrement plongeant, elles portent des coiffures travaillées souvent avec des boucles sexy tombant sur leur nuque.

Un esthétisme à la Rembrandt avec des jeux de clair-obscur et des prises de vue assez crues. Une ambiance qui nous donne envie de pénétrer dans ces lieux de débauche cela dit, relativement organisée, et de participer à cette orgie.
Cette envie vient peut-être du fait que l’image que nous renvoie cette série est tout sauf péjorative : de vraies femmes avec des formes, de belles courbes, des cheveux soyeux, une sexualité assumée, qui attirent les hommes sans aucune vulgarité, mais surtout un regard chaud et ténébreux; oui ça marche aussi pour les filles ! Ces femmes répondant au nom de Rose, Hortence ou Angèle n’ont rien à envier à nos actuelles Nicki Minaj ou autre Rihanna. La provoc est ici persona non grata.

En bref, il faut regarder cette série si on aime le sexe, les femmes qui ont du caractère, les robes du 19ème siècle, l’architecture qui respire le sud, ou même, les rapports de force.