LE MOI(S) COQUIN X DORCELLE 2.0

Le moi(s) coquin : quand y en a plus, y en a encore avec Dorcelle.

Vous pensiez tous que le passage de la date fatidique du 14 février sonnait le glas de notre thématique du moi(s) coquin ? Et bien non : quand y en a plus y en a encore … et on y va encore plus fort cette semaine avec Dorcelle !

Opn x Dorcele

Suspens incroyable, roulement de tambour.

Ça vous dit un jeu concours qui permet de s’acoquiner à deux (ou seul(e), en étant doué(e), ou souple) ?

Nous avons prévu tous les cas de figure avec Dorcelle, et nous mettons cette fois-ci la littérature érotique à l’honneur ! Que vous souhaitiez punir votre chéri parce qu’il ne vous a pas laissé jouer avec les flèches de Cupidon, ou que vous ayez envie de découvrir votre nouveau partenaire de la Saint Valentin (dixit « on ne reste jamais seul un soir de Saint Valentin », ne niez pas bande de coquins) ce jeu est fait pour vous !

Attention, on ne vous parle pas de LA grande littérature érotique, à l’instar de Madame Bovary #Flaubert  (et dire que ce roman a été jugé pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs »,  ils devaient s’ennuyer ferme au 19ème siècle) Non, non. On vous parle d’une littérature érotique dite roman de gare : celle qu’on n’ose pas lire dans le métro et qui, pourtant, est destinée à ce dernier.

Il s’agit bien sûr de la collection qui a marqué la vie de beaucoup d’entre nous : la collection S.A.S / Son Altesse Sérénissime de Gérard de Villiers (souvenir, quand tu nous tiens)

Pour rappel, la collection S.A.S est une collection de romans érotico-policiers reconnaissables grâce à des couvertures noires laissant apparaître des femmes (presque) nues munies d’armes et des titres chocs tels que :  Opération Matador,  Roulette cambodgienne, La blonde de Prétoria, Le Vol 007 ne répond plus, L’Amour fou du Colonel Chang, La traque Carlos, Les trompettes de Jéricho, Opération Lucifer, Ramenez-moi la tête d’El Coyote, Les enragés d’Amsterdam …

SAS 01

 

Vous voyez où l’on veut en venir ?

Non ?

Le jeu concours de cette semaine est très simple : inventez votre propre titre de roman S.A.S ! C’est le moment de montrer que vous êtes Open Minded !

Les plus fous, délirants, abracadabrants, érotiques, débloqués, démentiels, hallucinants, insensés, déraillés, échevelés, extravagants, etc. (j’ai plus de synonymes en tête, mais vous avez l’idée) seront soumis au vote du public, et les 3 plus populaires remporteront 3 coffrets coquins de Dorcelle et pas n’importe lesquels. Envoyez vite vos titres à contact@opnminded.com ! (Pseudonymes acceptés.)

Tout d’abord, pour ceux qui aiment l’amour vache, ou comme le dit si bien Boris Vian « fais-moi mal Johnny, Johnny, Johnny ; envole-moi au ciel… zoum ! » nous avons deux superbes coffrets Fifty shades of Grey version Dorcelle.com à vous faire gagner. Pour se faire plus de bien que de mal, nous, on veut bien !

SHADE9

Un coffret coquin de cet acabit se compose de pleins de choses chouettes comme un anneau vibrant (comme vous le devinez sans doute, il vous fera vibrer de plaisir), des menottes en satin (on n’est pas des sauvages, enfin…) et un masque en satin pour que l’autre puisse nous surprendre avec le gel de massage afin de vous faire goûter des sensations uniques. Vous retrouverez tous ces éléments dans le coffret Rouge (édition limitée). Si vous préférez jouer avec le feu, nous avons aussi le coffret Orange (édition limitée) avec sa bougie de massage pour éclairer le côté obscur du désir. Mais notre délicieuse torture ne s’arrête pas là !

Ceux qui ont chopé un nouveau partenaire de jeu et qui souhaitent apprendre à le découvrir d’une manière autant coquine que sympathique, on vous propose de jouer  à  « poker face » version adulte avec le coffret agent secret de Dorcelle. Mais attention, car ce coffret possède tous les accessoires nécessaires à la divulgation de tous vos secrets ! Êtes-vous prêts à jouer ? (Contient  un plumeau caresse, deux rubans satinés, un masque, un anneau vibrant, un crayon, des cartes agents secrets, des cadenas, deux sacs en satin.)

bi-AGENT-SECRET-lg-233_1_1314801367

Le moi(s) coquin… to be continued !