Les Enfants Terribles

Exposition : Les Enfants Terribles

 

Ah, les Enfants Terribles …

En 2011 pour la Biennale d’Art Contemporain, le centre d’art Spacejunk de Lyon proposait une exposition hors les murs Les Enfants Terribles. L’exposition qui attire plus de 28 000 visiteurs est une réussite, c’est tout naturellement qu’elle décide alors de s’exporter pour quatre mois à Bayonne. Partenaire de l’évènement, on vous en dit un peu plus sur ses enfants terribles.

Héritiers des Robert Crumb, Jean-Michel Basquiat et autres Keith Haring, les enfants terribles sont les sales gosses boudés par l’Histoire de l’Art de la fin XXème. Dans les années 1970, naissent aux Etats-Unis, le Lowbrow et la Pop Surréalisme deux mouvements issus de la culture alternative qui remettent en cause l’académisme, bousculent les modes de diffusion artistiques et veulent faire de l’art une cause populaire. Ces mouvements vont rapidement être propagés par la rue, le skate et la musique alternative. Ces trois mondes sont encore présents chez les Enfants Terribles d’aujourd’hui qui s’en inspirent comme ils s’inspirent de la BD, des cartoons ou même du tatouage.

Onirique, humoristique, expressionniste ou figurative, chacun des douze artistes présentés à Bayonne a sa touche personnelle pour dénoncer des sujets qui leurs sont communs à base de triste réalité, actualité et failles de la société.

Les Enfants Terribles, présenté par Spacejunk Art Centers
Du 17 Mai au 16 Septembre 2012
Le Carré d’art – Espace d’art Contemporain
9 rue Frederic Bastiat
Bayonne

Retrouvez tous les articles sur Surl Mag.