La journée internationale de la frite « belge »

Les Belges ont une journée pour leurs frites, les Français c’est tout l’année

 

Faute d’avoir sa place au patrimoine culturel de l’Unesco, la frite belge a tout de même sa journée internationale. Le 1er août on fête l’aliment le moins adapté à l’été et au summer body, mais on s’en fout c’est tellement bon !

frites belges

Pourquoi cette reconnaissance dans le monde ? La réponse est simple, son goût, sa friture, son odeur, son huile, sa cuisson en deux temps. Ces détails qui font la différence sont la fierté des Belges. Pourtant les Français ne sont d’accord avec ça. Quelle est la différence entre les frites françaises et belges ?

 

En réalité, les différences sont très minces. Tout se joue dans la cuisson ! Les Belges cuisent leurs frites en deux temps. La première cuisson se fait dans la graisse de l’huile de bœuf. Cette huile est une spécificité de la frite belge aussi. Puis, après 20 min de repos, la deuxième cuisson va permettre de rendre l’extérieur bien croustillant. La touche finale, est de laisser les frites sécher dans un papier absorbant afin qu’elles ne soient pas trop grasses.

frites belges

Mettons un peu l’orgueil de français de côté ; les frites belges sont excellentes ! Elles se suffisent à elles-mêmes. En Belgique, ce ne sont pas un accompagnement de viande, mais bien un plat à part entière à déguster à n’importe quelle heure.

Tu sens déjà l’odeur de la baraque à frite qui arrive pendant ta balade dans les rues Belges.

frites belges