Isabel Muñoz en inauguration du Centre de la Photographie de Mougins

Isabel Muñoz fait son retour sur la scène artistique française

Afin d’ouvrir ses portes au public pour la première fois, le Centre a fait appel à la photographe espagnole Isabel Muñoz. Ce qui marque son grand retour en France!

LE CENTRE

La ville de Mougins, située sur la Côte d’Azur, a ouvert le 3 juillet son nouveau centre de soutien et d’accompagnement de la création contemporaine. Ce lieu a pour but de se consacrer à la photographie contemporaine afin de se questionner sur la manière dont la photo explore le vivant à travers les questions humaines. Le centre est dédié également au soutien des artistes pour la production, l’exposition, l’édition et l’accueil.

Le bâtiment de 300 mètres carrés sur 3 niveaux est divisé en plusieurs espaces afin d’accueillir au mieux son public. Le centre fait partie d’un plus grand ensemble avec l’administration, le stockage, la résidence des artistes et les espaces de documentation et des ateliers pédagogique.

ISABEL MUNOZ

Cette photographe espagnole est une véritable globetrotteuse : Cuba, Mali, Thaïlande, New York, Paris, etc. Rare sont les pays qu’elle n’a pas encore visité. Ses nombreux voyages lui ont permis d’avoir un panorama large sur les thèmes sociaux. À travers ses photographies elle traite du trafic d’enfants, des tribus urbaines, de la violence de l’immigration. Ou encore de la protection de l’environnement et de l’origine de la vie liée à l’amour.

Yakusa d'isabel munozTatoo d'isabel munoz

Plusieurs fois récompensés dans le monde, le talent de l’artiste n’est plus à prouver. Après plusieurs années en vadrouille dans le monde, c’est à Mougins qu’Isabel Muñoz fait son retour en France.

Portait dans l'eau d'isabel munoz

Pour l’inauguration du centre, la photographe dévoile une série de portraits touchants et percutants de personnes rencontrées au Japon. L’exposition « 1001 » nous propose une multitude de portraits enracinés dans la culture japonaise, tout en respectant sa tradition. Durant cette exposition tu pourras voir des portraits des danseurs de butoh (une danse traditionnelle japonaise) et te perdre sur les tatouages complexes des yakusas. Tu vas pouvoir assister à des scènes de shibari qui est le bondage japonais, et analyser ce mélange mystérieux de douleur et de jouissance. La mise en scène de ses photos évoque le changement climatique et la permanence des éléments premiers : eau, terre, air.

 

Ce voyage au Japon sur la côte méditerranéenne t’assure un dépaysement total.

 

Site de l’exposition

Site d’Isabel Muñoz