Boire avec modération pour s’exprimer en langue étrangère

Would you like a beer ?

alcool 

Incroyable mais vrai, l’alcool, à petites doses, pourrait améliorer l’aptitude à parler une langue étrangère. En effet, qui ne s’est jamais retrouvé pétrifié à l’idée de parler anglais ou espagnol, mais une fois le soir dans un bar, refait le monde without a single problem. 

Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Psychopharmacology, révèle qu’une petite quantité d’alcool aurait un effet inhibiteur pour donner confiance aux personnes à parler une lange étrangère. A contrario, trop d’alcool consommé produirait l’effet inverse. 

alcool3

Les chercheurs ont testé une faible dose d’alcool , soit une pinte de bière soit un placebo, sur 50 allemands devant s’exprimer en néerlandais. Ceux qui avaient consommés une boisson alcoolisé ont été mieux notés, surtout au niveau de le prononciation perfecto ! 

alcool1

Alors souviens-toi lors de ta prochaine virée à l’étranger, reste au top en ne buvant qu’une seule dose d’alcool. 

À LIRE :   Les forces de la nature derrière l'objectif