Art, électro et expérience numérique au festival Scopitone

Une rentrée des classes très réussie

scopitone

Alors que la saison des festivals semblait être achevée, le festival nantais Scopitone de cultures éclectroniques et arts numériques nous a bluffé lors de sa dernière édition du 19 au 23 septembre dernier. Open Minded n’a jamais attendu avec une telle impatience de reprendre le chemin de l’école direction les bancs électros de Scopitone, pour un week-end stroboscopique. C’est l’heure du bulletin de note pour Scopitone ! 

scopitone1

Kiddy Smile

Kiddy Smile est définitivement le premier de la classe en présentant son dernier album en live, entouré de danseurs subjuguant enchaînant sans relâche leurs mouvements de voguing à se damner. Dans un sublime décor avec une gigantesque bouche gonflable sur scène, Kiddy Smile monte sur l’estrade et accomplit un oral de toute beauté. Charmant, dynamique et follement dansant, Kiddy Smile et sa bande ont assuré l’ouverture de la soirée du samedi. On ne peut que l’encourager dans cette lancée ! 

Vladimir Cauchemar

Toujours affublé de son masque de squelette, Vladimir Cauchemar ne joue pourtant pas dans la cour des grands au côté de Daft Punk. Après avoir signé sur le mythique label Ed Banger et sorti un titre très prometteur d’électro à la flûte enchanteur, Vladimir arrive sur scène et rate son examen d’entrée avec un mix digne d’une fête de kermesse, en balaçant titre après titre du Kanye West ou Nicki Minaj. On attendait un show mortel, on a plutôt eu une impression morbide. Allez Vladimir accroche-toi, on croît en toi !

À LIRE :   La crème de la crème du tatouage réunie au Lille Tattoo Festival

Nonotak

Comment questionner les relations entre image et son au format 360 ? Vous avez quatre heures, ou plutôt la possibilité d’admirer la projection avant-gardiste Versus de Nonotak, sous un dôme installé dans le château des Ducs de Nantes. De distorsions visuelles aux ruptures stroboscopiques impressionnantes, le studio de création Nonotak a conquis les curieux mi-allongés sur des coussins, pour une expérience d’éveil à l’art numérique. On en redemande ! 

scopitone4 scopitone5 scopitone6

Egalement présents sur la liste d’appel, on aurait pu mentionné John Talabot, Max Cooper, Irène Drésel ou encore NSDOS ou Romare qui enjolivent la photo de classe, mais c’est déjà l’heure de la pause récréative. Encouragements pour la programmation, qui manque un peu de diversité électro avec de l’électro-pop par exemple. Félicitations du jury Open Minded aux techniciens son et lumière pour leur travail époustouflant et toute l’équipe de Scopitone et de salle Stéréolux pour leur chaleureux accueil. Rendez-vous pour la prochaine rentrée des classes Scopitone dans un an, du 18 au 22 septembre 2019.

scopitone2 scopitone3

Plus d’informations : Scopitone