City guide : Williamsburg, un bout de brooklyn

Le hipster n’est pas mort, résiste prouve que tu existes !

Quoi ? Comment ? Tu ne connais pas Williamsburg ? Tu prends la ligne L jusqu’à Bedford Avenue et en quelques arrêts tu quittes la pollution de Manhattan, l’odeur de pisse, les rats, pour débarquer dans the quartier le plus trendy de Brooklyn, de New York, des Etats-Unis, du monde ? Pas peur d’exagérer, car ce petit coin de branchitude aiguë a inspiré bons nombres des habitudes de nos sacrés bobos parisiens. C’est le terreau d’origine du hipster style, de la barbe de 12 cm, du manger bio manger sain, des thrift shop à tout va, et de la fameuse Brooklyn Brewery.

Williamsburg
© Brooklyn Brewery

Oui, mais tu te demandes, pour vivre comme eux, ces gens hypés de la tête au pied, que faut-il faire, que faut-il voir ?

Look at the view 

Pars voir la vue que te réserve le East River State Park au coucher du soleil. C’est le New-York des cartes postales que tu verras face à toi ! Aussi appelé le Williamsburg Waterfront, cet espace vert est parfait pour te balader, jouir de choses simples comme une petite partie de grillade entre amis, un footing avec ton labrador blanc, et jouer les explorateurs passionnés de faune et de flore avec des dizaine de variétés de plantes rares. L’été, tu n’auras qu’un mot à la bouche, les pieds dans le sable, la tête dans les nuages.

Williamsburg
© Harold Navarro / Flickr

Boycott la globalisation…think different ! 

Okay, comme partout tu auras des grandes enseignes comme Starbucks ou Mac Do, mais saches que ça ne sera pas ton choix premier. Ici, il faut privilégier les petits créateurs, concepts stores, coffee shops sans empreinte négative sur notre chère planète.

Pour agrandir ta collection de 35 tours, tu n’auras pas besoin de chercher beaucoup, la référence étant le disquaire Earwax, mais bon nombres d’autres auront te quoi te séduire !

Si tu es un fétichiste le l’univers de la pop culture et que tu n’as qu’une seule volonté, posséder la statuette de ton personnage de film préféré, va chez Popfuzz !

Williamsburg

L’essentiel ici, c’est les friperies. Non pas celles de Châtelet qui te ruinent tout autant qu’une sortie le samedi à Zara, mais bien les vraies de vraie ! Tu as l’incontournable avec Beacon’s Closet, Buffalo Exchange la fameuse chaîne de buy-sell-trader implanté partout aux USA, et la spécialité from Williamsburg du nom de Vice Versa, le temple des t-shirt de groupes de rock des années 70s, 80s.

Williamsburg Williamsburg

Quand t’auras fait ta razzia de vieux jeans 501, pense à t’arrêter chez Mast Brothers Chocolate, tu nous en diras des nouvelles. Le weekend, entre 10h et 18h, les diggers de fringues se retrouveront au marché Artists & Fleas où les stands de créateurs, artisans et designers sont les uns sur les autres. Il est considéré comme l’un des meilleurs spot de trouvailles à New York !

À LIRE :   L'art joyeusement subversif de Tommaso Bordonaro
Williamsburg

Tout le monde dehors !

A Williamsburg, tu ne sauras pas ou donner de la tête. Les bières artisanales sont à chaque coin de rue, George & Jack’s, Greennpoint, Beer & Ale… tout le long de Bedford Avenue, ça fourmille à l’happy hour et les terrasses intérieures sont souvent à croquer ! Les week-ends prennent la forme d’orgies attirant la jeunesse de l’autre rive pour des soirées underground qui n’ont souvent plus que le nom, mais il y a du beau monde !

Williamsburg
© House of Beer

Pour des envies nocturnes un peu plus huppé, choisis le Westlight, le rooftop bar du William Vale Hotel, et à toi Manhattan en plein phare !

Williamsburg
© Seule à New York

Oublie le Netflix & chill

Un ciné comme à la maison tout en sirotant une bonne binouze et un burger des familles, c’est possible au Nitehawk, un cinéma 2 en 1 ou tu manges et tu mates ! Les prix sont raisonnables, l’ambiance est conviviale, et surtout la prog vaut le détour. En plus rien ne t’oblige à te barrer à la fin de la séance, deux bars à l’intérieur font le relais pour que des discussions cinéphage qui n’en finissent pas !

Williamsburg
© New York mon amour

Dans ce même concept, n’hésite pas à passer des soirées bowling entre potes au Brooklyn Bowl, ou au Gutter, pour sûr, tu pourras retrouver l’ambiance de The Big Lewbowki sans problème !

Ta bouffe sera « cruetly free »
Manger au restau à Williamsburg, c’est tester beaucoup, que ce soit les brunchs à base d’oeufs chez Egg, les brunchs qui proscrivent tous les oeufs chez Ginger Pan-Asian Vegan Café, les BBQ à la sauce mexicaine de Mable’s Smokehouse & Blanquet Hall, et les quelques centaines de plats aux goûts d’ailleurs. Dans ce quartier de Brooklyn comme dans NYC en général, il y a le fameux food market, la balade des saveurs, ici on le nomme Smorgasburg et c’est le feu ! Plus de 100 stands, qui dit mieux hein ?
Williamsburg
© Smorgasburg
Williamsburg
© Photo Wally Gobetz

Les donuts c’est pour que tu te souviennes qu’on est quand même aux States, mais ceux là pour sûr, ils sont gluten free mon ami, enfin peut-être, surement, faut mieux !

Williamsburg is like a rainbow 

Dès la bouche de métro à Bedford jusqu’aux moindres recoins de trottoirs, Williamsburg est art. Williamsburg est couleurs, expressions, fresques, et tout est fait pour intégrer les graffitis à l’espace urbain. Tu reconnaitras de grandes pattes comme celle de l’artiste Kobra ou du belge Roa. Un régale pour les mirettes !

Williamsburg
© Voyager En Photos
Williamsburg
© Voyager En Photos
Williamsburg
© Voyager En Photos
Williamsbrug
© Les Jolis Mondes
Williamsburg
© Voyager En Photos
Williamsburg
© Voyager En Photos
Williamsburg
by Roa © Tracy New York Life
Williamsburg
By Kobra

by Warie.