Les îles paradisiaques d’Asie du Sud-Est en voie de disparition

Le tourisme de masse menace des écrins naturels de toute beauté

L’île de Koh Phi Phi en Thaïlande, immortalisée dans le film La Plage est envahie par les touristes. Les autorités du pays estiment que 4000 touristes débarquent sur la baie chaque jour. Pour préserver ce paradis sur Terre, elles ont décidé de fermer la baie de juin jusqu’en septembre pour permettre à l’écosystème de se régénérer. 

îles

Le phénomène, loin de ne s’apparenter qu’à la Thaïlande, prend de l’ampleur et touche toute l’Asie du Sud Est. Les Philippines vont eux-aussi interdire pour six mois dès le 26 avril, l’accès touristique à l’île de Boracay. Les 500 hôtels de l’île sont accusés de déverser directement leurs eaux usagés dans le mer et ainsi de fragiliser la Mère Nature. A Bali, les médias ont largement relayé les images des kilomètres de côtes envahies par les déchets, bien loin de l’image de carte postale jadis réelle.

îles

Cette crise environnementale est désormais sous le feu des projecteurs, grâce notamment à la vidéo virale du plongeur britannique Rich Horner filmant sa plongée dans une mer de déchets. Le monde entier ne peut plus se permettre de fermer les yeux quant aux comportements néfastes des acteurs du tourisme, et des vacanciers eux-mêmes piétinant des coraux lors de plongées. 

À LIRE :   TMPL PARTY ∦ SHOWCASE : POINT POINT, SAN HOLO, RUSTY HOOK, CHAHINE, TWENTY9, BLACKDOE
îles

 

Afin de ne pas tuer le tourisme, essentiel aux pays, de nouvelles solutions durables vont devoir être trouvées pour que les îles paradisiaques gardent leurs paysages à l’état pur et continuent d’émerveiller les visiteurs de passage. Quota du nombre de touristes autorisés (comme au Bouthan), gestion des eaux usées mise en place, taxe d’entrée sur les sites fragilisés (démarche envisagée en Islande), l’Asie du Sud-Est, ainsi que de nombreuses locations prisées par un tourisme de masse, seront contraintes de réfléchir sur le long terme pour éviter que Koh Phi Phi, Venise ou encore le site d’Angkor au Cambodge ne soient plus que de lointains souvenirs inexistants.

îles îles