Les designs envoûtants de Tishk Barzanji

Des labyrinthes visuels

Les réseaux sociaux regorgent de pépites artistiques. Ils permettent de découvrir tous les jours des artistes exerçant à l’autre bout du monde, des artistes qui n’auraient peut-être pas disposé de la même visibilité s’ils n’avaient pas pu répandre leur art sur internet. C’est par exemple le cas de Tishk Barzanji. Ce jeune Kurde d’Irak fait cette semaine la couverture de Juxtapoz magazine, un magazine d’art contemporain alternatif et underground américain. Viens découvrir ses designs aux graphismes envoûtants et aux couleurs criardes.

Tishk Barzanji 1

« Je veux créer un monde où il n’y a aucune limite à l’espace et aux couleurs, un monde où tout se heurte sans logique. » Voilà comment Tishk Barzanji décrit ses œuvres. D’abord passé par la photographie et l’aquarelle, il s’est tourné vers la peinture afin de pouvoir manipuler les formes et les couleurs à sa guise. De là, il s’est vite essayé au numérique, lui permettant une totale liberté dans la réinvention de ses œuvres.

À LIRE :   Les 50 nuances de plaisir de l'artiste Safia Bahmed Schwartz !
Tishk Barzanji 2

Avant de se lancer dans l’art, Tishk Barzanji a étudié la physique à l’université. Son parcours transparaît dans ses œuvres : son obsession pour la position de chaque ligne et de chaque objet, ainsi que ses études de l’espace et des volumes font de ses œuvres des labyrinthes, dans lesquels on aime se perdre durant des longs instants.

Tishk Barzanji 3 Tishk Barzanji 4 Tishk Barzanji 5 Tishk Barzanji 6 Tishk Barzanji 7 Tishk Barzanji 8 Tishk Barzanji 9 Tishk Barzanji 10 Tishk Barzanji 11 Tishk Barzanji 12 Tishk Barzanji 14 Tishk Barzanji 15

 

Viens découvrir plus de ses œuvres sur son compte Instagram, sa page Facebook et son site internet.

Lucas Richard