Un documentaire sur Basquiat éclaire le mythe autour de l’artiste star

Des débuts de SAMO à sa gloire éternelle, Basquiat reste au sommet

Artiste, peintre, poète, musicien, le pionnier de l’underground new-yorkais Jean-Michel Basquiat, tristement décédé d’une overdose à 27 ans, fait l’objet d’un documentaire palpitant à regarder sur Arte jusqu’au 26 mars. En 53 minutes, le réalisateur David Shulman a mêlé archives et entretiens avec des personnes ayant côtoyé de près ou de loin le prodige Basquiat. La Rage Créative perce ainsi les mystères autour du mythe de l’artiste, qui jouit toujours d’une reconnaissance sans égale auprès des collectionneurs.

Basquiat

 

L’artiste le plus côté aux enchères n’était pourtant qu’un simple gosse de Brooklyn à ses débuts. Devenu artiste star, l’équilibre complexe entre business et intégrité commençait à vaciller. Le documentaire cherche également à comprendre si Basquiat était un génie torturé autodestructeur ou s’il a été entrainé à son insu dans le labyrinthe des profondeurs de la gloire et des paradis artificiels. 

Basquiat

Basquiat, une comète qui a traversé le monde de l’art mais qui a laissé durablement ses empreintes est d’ailleurs au centre de l’actualité. En effet, après avoir regardé le documentaire, il ne te restera plus qu’à admirer les oeuvres de Basquiat de visu à la Fondation Louis Vuitton du 3 octobre 2018 jusqu’au 14 janvier 2019 pour une exposition d’anthologie à ne pas manquer !

Basquiat Basquiat

Plus d’information : Lien vidéo Arte