Anvers : la nouvelle plaque tournante de la cocaïne en Europe ?

La ville belge cache bien son jeu !

Anvers est une grande ville portuaire en Belgique située sur l’Escaut, un fleuve de plus de 350 km de long passant par 12 villes et 3 pays. La ville est connue pour son héritage diamantaire datant de plusieurs siècles. Mais Anvers connaît à présent une nouvelle réputation, celle d’être le point stratégique de nombreux transits entre les trafiquants de cocaïne sud-américains et européens…

anvers

Pour transporter la drogue, la technique des trafiquants est d’introduire celle-ci dans des conteneurs de fruits généralement, sans que le destinataire ni l’expéditeur n’en soient avertis, bien évidemment… Parfois les étiquettes des conteneurs provenant d’Amérique du Sud sont échangées avec celles provenant de pays européens, afin de limiter les risques de suspicions sur les conteneurs et limiter les contrôles. Le Costa Rica, la Colombie et le Brésil seraient les trois principaux pays exportateurs de cocaïne à destination du port d’Anvers.

À LIRE :   Le street-art du duo incontournable ARSEK x ERASE
anvers anvers

Anvers devient la nouvelle capitale européenne de la cocaïne, les chiffres recensés par les douanes confirment cette affirmation : pas moins de 41 tonnes de poudre blanche ont été interceptées sur le port d’Anvers en 2017 contre environ 5 tonnes chez ses voisins européens comme le Havre et Rotterdam ! D’après certains spécialistes, la moitié de la cocaïne consommée en Europe transiterait d’abord par le port de Anvers.

anvers anvers

Eva Favre