Pourquoi il faut se rendre à Montañita, le spot teuf et surf en Équateur ?

Partir un jour, sans retour

Imagine-toi un petit village où il n’y a que la possibilité de manger, boire, danser, chiller et surfer. Que demande le peuple. Backpackers, hippies, teufers de tous poils se retrouvent dans ce coin incroyable qu’est Montañita, perdu sur la côte équatorienne. C’est en définitive un des meilleurs endroits pour faire la fête en Amérique du Sud. A savoir que la vie en Équateur est véritablement peu chère. De quoi se faire rincer tous les soirs… par les vagues évidemment.

montanita

Dans les années 60, cet endroit était le spot des hippies et des utopistes à cheveux longs. Il conserve aujourd’hui son atmosphère planante avec ces 12h d’ensoleillement et ses 28°C. Et pour les vagues, c’est le pied. Il y a à boire et à manger pour les débutants et les experts. Il faut bien sûr accepter de se faire mettre la misère par des gamins équatoriens de 5 ans sur leur planche.

À LIRE :   Borgo delle Tovaglie : le restaurant boutique italien du 11ème
montanita
(crédits photos : ilovemontanita)

Si le surf demande trop de détermination, tu peux te contenter d’un programme bronzette, cocktails, ceviche, bain de minuit, déhanchements intempestifs. On surnomme parfois ce spot « La petite Amsterdam » car si la loi est sévère en Équateur, à Montañita, la tolérance est grande. Peace fraté. Des personnages hauts en couleurs sont à rencontrer vu toutes les nationalités réunies. Un multiculturalisme et un mélange des langues qui font aussi le charme du lieu. L’idéal est de se rendre sur cette « petite colline » de décembre à mai pour une halte incontournable des aventuriers amateurs de teuf, de surf et de chill.

montanita

 

montanita montanita