Tuto : Comment ne pas tomber dans le piège de l’apéro

L’apéro est sournois mais il existe des solutions

apéro

Il est 4h du matin, on est en pleine semaine et tu réalises après avoir recraché plus ou moins discrètement ton dernier shot en boite que tu viens de te faire avoir pour la énième fois par l’apéro surprise. On en parlait récemment : l’apéro peut vraiment être sournois, surtout quand il est imprévu. Tu pars pour boire un verre et tu te retrouves à vouloir arrêter la fac, prendre un billet pour l’Ouzbékistan et t’es à deux doigts d‘écrire ton préavis pour ton appartement – si tant est que tu puisses aligner trois mots. Si la soirée est rude, le lendemain… c’est pire. L’argent que t’avais réussi à économiser pour ne pas finir à découvert est loin, t’as plus de clopes, tu dois 30 euros au pote du pote de ton pote et t’as des partiels dans 30 minutes. Là tu te dis « plus jamais » mais comme toi et moi on sait que ça risque d’arriver d’ici la fin de la semaine, on te propose quelques astuces pour limiter la casse.

Identifie le ou les coupables

Il y a souvent un dénominateur commun entre toutes ces soirées improvisées : un.e pote qui a décidé de faire la fête et de se défoncer la tête et qui veut, pour l’occasion, embarquer avec lui ses alliés de débauche. Dans chaque groupe d’amis se trouve l’incarnation de toutes les mauvaises décisions qu’il est possible de prendre. Si quand il n’est pas là ta raison réussit à prendre le dessus, quand ce n’est pas le cas, tu n’es plus maître de rien. Il sait ce que tu aimes, ce que tu t’interdis et fait en sorte que tout ça te semble tout à coup beaucoup moins important.

Quand tu lui dis que t’as plus une thune, il te dit que l’argent c’est des numéros sur un ordinateur et que dans le fond, on s’en fout; quand tu lui dis que t’es en couple depuis 2 ans et que vous deviez vous retrouver ce soir, il te fait culpabiliser en te disant que depuis que tu as perdu ta folie d’antan et que tu ne prends plus le temps de voir tes potes, si t’as un partiel super important il te flatte en te disant que t’as pas besoin de réviser avec pour preuve ta superbe réussite au bac où t’étais encore bourré pour l’épreuve de philo.

Bref, cette personne connait tout tes vices et en général, si tes apéros finissent aussi mal, c’est qu’elle en a décidé ainsi. Alors, pour éviter la soumission totale à l’apéro surprise : identifie cette personne et fait en sorte de la fuir quand tu as vraiment décidé que ce soir tu ne finirais pas la tête dans la cuvette et le compte à -500.

apéro

Ne jamais dire au revoir

Une des raisons pour lesquelles tu finis toujours parmi les 3 derniers déchirés c’est parce qu’à chaque fois que t’as voulu partir, le satan – cf. paragraphe 1 – te répétait cette fameuse phrase « Tu prends un dernier verre quand même !« . Il te tient à moitié par le col et tu sais que tu perdras moins de temps à boire ce putain de verre qu’à tenter d’y renoncer. Le problème, c’est que pendant que tu bois ta pinte, tu te lances en général dans une conversation passionnée sur l’évolution de Pokémon, tu te demandes si le port du legging comme pantalon constitue un crime contre l’humanité ou si vomir c’est repartir. Bref, tu t’en rends même pas compte, mais pendant que tu argumentes, ton pote – toujours le même – ne cesse de changer ta bière qui se vide pour une nouvelle, fraîche, délicieuse et remplie à ras bord. Tout cela ne serait jamais arrivé si t’étais parti discrètement. Alors la prochaine fois, tu dis que tu vas fumer une clope dehors, tu prends tes affaires et au revoir. Une fois chez toi, tu mets ton téléphone en mode avion pour éviter d’être tenter de les rejoindre.

À LIRE :   L'Apéro Cochon, des apéros terroir après le boulot !
aperos

 

Pas de carte, que du cash. 

En général, quand tu tombes dans les limbes de l’apéro c’est grâce à l’argent que tu n’as pas. Au début, ça passe encore puisque l’Happy Hour réduit un peu le cataclysme, mais rapidement, l’enchaînement est tel que tu finis par en avoir carrément plus rien à foutre. Tu sors ta carte comme si ce n’était pas la tienne et tu n’as plus aucune idée des sommes que tu as et que tu vas dépenser au cours de la soirée. Du coup, pour éviter le problème, avant de sortir, retire une somme raisonnable d’argent à dépenser et laisse ta carte à la maison. Avant le mercredi, prévoit 25 euros MAX pour être sûr de ne pas rentrer trop tard. À partir de mercredi soir, tu peux augmenter à 40 puisqu’on le sait, c’est QUASIMENT le weekend donc c’est moins grave. Et n’essaye pas de contourner la bonne résolution, quand t’as plus d’argent TU TE CASSES ! Tu demandes pas à tes potes de t’avancer, tu pars.

apero

Toujours un oeil sur la montre 

Comme dis le proverbe Franco-russe : « Le temps c’est de l’alcool« . Ainsi, si tu veux éviter le piège de l’apéro, reste toujours conscient de l’heure qu’il est. Plus tu bois, plus le temps passe vite et à contrario, plus le temps passe, plus tu bois. Donc pour éviter de te réveiller avec 6 pintes dans le ventre et une addition salée, regarde l’heure le plus souvent possible. Impose toi une heure de départ et respecte là. Tu me remercieras le lendemain, au réveil.

L’habit fait la night

Si tu comptes faire un petit apéro tranquille entre pote, alors habille toi pour l’occasion. Si t’arrives en bombe et que t’es célibataire t’auras envie de rentabiliser ta tenue en rencontrant quelqu’un ou en rentrant à coup sûr dans la boite select qui te fait de l’oeil depuis un moment. On te dit pas de ressortir ton sarouel vert immonde de ton époque anticapitaliste Danakiliste mais de rester simple.

apero

JAMAIS de shot

Pour éviter de tomber dans le piège de l’apéro, il est obligatoire de ne jamais céder à l’appel du shot. Je sais, c’est dur d’y résister quand toute la tablée décide de s’y mettre mais c’est justement grâce à ça que tu pourras rentrer tôt et suivre tous les autres conseils énoncés précédemment. Si on devait métaphoriser l’apéro, le shot serait le pont entre le petit apéro tranquille où on boit quelques bières et la soirée où tu finis sur le pool dance d’une boite miteuse à danser sur du Beyoncé comme si tu passais un Casting pour le LIDOversion Beauvais. À toi de choisir ton camps.

Maintenant que tu as toutes les clés en main, plus d’excuses. On pourra pas dire qu’on t’aura pas prévenu.

PS : si t’as d’autres conseils, on est chaud parce-que dans la rédaction, on a beau essayer de les suivre , on finit toujours dès le lundi à 4h du matin en essayant d’épeler notre prénom. Bon ça, c’est peut être parce que l’intégralité des membres de l’équipes sont des incarnations du mal…