Quand les entreprises encouragent leurs salariés à fumer de la weed au taf.

À quand la « pause weed » au bureau ?

Crédit photo : Herb.com

Si en France ce n’est pas du tout le cas, de l’autre côté de l’Atlantique, les avancées sont fulgurantes et la weed est de plus en plus démocratisée. Aux Etats Unis, 28 états autorisent actuellement la consommation de cannabis dans le cadre d’un traitement : l’Ohio, l’Illinois, l’Arizona, l’Arkansas, le Delaware, Hawaï, au Vermont, au Montana, au Michigan, au Minnesota, dans le Maryland, au New Jersey, au New Hampshire, à New York, dans le Nouveau Mexique, la Floride, la Pennsylvanie, le Dakota du Nord, le Connecticut, et Rhode Island. Certains états, plus progressistes, ont également légalisé la consommation de cannabis récréatifs : Colorado, Washington, l’Oregon, l’ Alaska, Maine, Massachusetts, Californie, et récemment le Nevada.

À l’échelle nationale c’est un énorme pas que franchissent uns à uns les états. Mais il semblerait que ce soit loin d’être fini. Il semblerait que certaines entreprises résidant dans des états où la consommation de weed est légale affirment publiquement qu’elles acceptent mais aussi encouragent leurs employés à fumer ou consommer des produits contenants du THC au travail si ceux-ci estiment que cela peut les rendre plus efficaces.

À LIRE :   Snapchat aurait bientôt sa propre chaîne TV

Flowhub par exemple – entreprise de logiciel de gestion dédiée à la weed –  permet à ses salariés de manger des produits contenants du THCsodas, jus, nourritures – lorsqu’ils travaillent pour booster leur créativité ou les aider à se concentrer. C’était d’ailleurs un point important depuis le commencement de leur entreprise : autoriser la weed dans leurs locaux.

Les deux fondateurs ont expliqué à CNN que « Si cela aide nos employés à faire leur travail, alors nous nous en fichons s’ils consomment au travail. ».

Ils ne sont pas les seuls ! D’autres entreprises comme High There! ou MassRoots ont adopté la même attitude et autorisent la weed. On reconnait qu’elles ont toutes un point au commun : celui de travailler dans le secteur du cannabis, mais on salut quand même l’initiative !

Parce que pendant ce temps là en France..

weed

 

 

SOURCES : SKYSCANNER / LE TEMPS  / THE PLAID ZEBRA