Si t’es rasta en Italie, la justice ne te condamne pas pour ta consommation de weed

Je ne fume pas, je médite !

On savait que l’Italie était l’un des pays les plus progressistes d’Europe avec la weed, mais même la justice a été cool sur ce coup-là. Le tribunal de Bari vient d’acquitter un homme en possession de cannabis parce qu’il est rastafari et que son herbe lui était utile pour méditer.

Arrêté en mai 2017 après que la police ait trouvé huit grammes dans sa poche et 50 grammes à son domicile, un procureur l’avait condamné à quatre mois de prison. Mais son avocat, brillant orateur, a soutenu la thèse suivante, le cannabis est considéré comme sacré dans la religion Rastafari.

Ce n’est pas la première fois que la cour italienne pardonne la consommation d’herbe. En 2004, un autre rasta avait lui aussi été acquitté de toute peine car l’utilisation de la weed lui permettait d’entrer dans un état psychophysique indispensable à la contemplation et à la prière. Yeah man !