Hush, l’homme aux mille geishas

Hush, le street artiste britannique qui détruit les frontières

Réconcilier l’Orient et l’Occident, tel est le pouvoir de Hush. Né à Newcastle et résidant à Londres, il est connu pour ses personnages de geishas japonaises voluptueuses et pleines de couleurs, alliant sa passion au street art. Cet engouement pour la street culture commence dès son enfance. A ce moment-là, il se met à dessiner des brochures pour des raves parties, mais aussi des soirées électro.

street

Ses inspirations multiples proviennent de nombreux voyages et en particulier en Asie, notamment à Hong Kong et au Japon, où il séjourne après cinq années d’études en arts graphiques à l’université de Newcastle.

À LIRE :   L'urbex tranquille de James Kerwin

Suivi par 50,6k abonnés sur Instagram, Hush partage en images ses mix artistiques intenséments culturels, enthousiaste aussi bien des mangas que de l’iconographie japonaise. Enveloppées dans des robes traditionnelles composées de collages, graffitis, et écritures, ses geishas aux allures pop provoquent un mélange de sensualité et d’innocence.

street

Visible en Europe et aux USA, la technique de Hush aboutit à un travail complexe et atypique de layering, c’est-à-dire une combinaison de couches de peintures, associant son art à des impressions numériques et d’encres superposés.

street street street street street street street street

Plus d’informations : Hush Studio