Quand la cocaïne remplace l’argent liquide au quotidien

A La Paz, la cocaïne est une monnaie comme les autres

Sur la balance électronique, le client pèse de mystérieux cailloux blancs en échange de produits de nécessités comme de l’huile ou des œufs. A la Paz, petit village perdu de 300 âmes dans la jungle colombienne, tout s’achète avec la cocaïne.

cocaïne cocaïne

En Colombie, premier producteur mondial de la feuille de coca, élément premier nécessaire à la fabrication de l’or blanc, la cocaïne remplace l’argent liquide. Certains enfants n’ont d’ailleurs jamais vu de billets de leur vie.

cocaïne cocaïne

Dans le hameau de la Paz, ni électricité, eau potable et médecin à l’horizon. L’autorité policière n’existe pas, mais la paix règne pour autant grâce au pouvoir dissuasif du front dissident des Farc qui règne sur la zone. La Paz vit, ou plutôt survit de la plantation. En effet, ses habitants ne profitent pas de la masse financière générée par le trafic de drogue, car ici un gramme de cocaïne ne coûte que 2000 pesos, soit 70 centimes de dollar. Ce n’est qu’une fois exportée aux USA ou en Europe que la drogue prendra de la valeur, délaissant les premiers maillons de la chaîne, les paysans colombiens.

À LIRE :   Luc Abalo, le Handball et pas que
cocaïne

Source : AFP