Le rap belge, c’est de la folie !

Un rap atmosphérique made in Belgique !

Cap sur la Belgique, où le rap est à son apogée ! Incarnant une nouvelle génération de rappeurs, la Belgique a su s’attaquer à un lourd héritage français, et les rappeurs belges imposent leurs styles et leurs créativités !

Le rap débarque en Belgique à la fin des années 80, avec des albums marquants de Bruxelles Rap Convention, aussi influencé par l’underground et le hardcore. Diversifié, la Belgique, longtemps snobée à cause de son petit territoire de 12 millions d’habitants, revient en force avec des artistes brisant les clichés liés au rap, et s’en amusent. Avec son écriture coup de poing, le rap francophone version belge a envahit nos radios, et on kiffe ! Un raz de marée dans le monde du rap, à quelques heures de chez nous, en plein cœur des quartiers de Bruxelles.  rap

Damso, Roméo Elvis, Hamza, ou L’or du commun, tous sont devenus les nouvelles figures de la scène du rap en Belgique qui n’a jamais été aussi planante. Les rappeurs s’imposent et la musique urbaine prend un nouveau visage, l’occasion de présenter les pointures actuelles qui brisent les frontières !

Damso

Véritable symbole de la nouvelle scène artistique belge, Damso a su nous séduire. Repéré par Booba, le style Damso c’est des sons atmosphériques et osés, du genre : «J’fume pour ne plus m’rappeler de mes rêves. Strs et nerfs m’ont fait perdre chevelure. Téméraire, des bagarres, j’en ai connu. D’amour et de sperme, j’ai repeint ses lèvres ». Créant la surprise il y a encore quelque mois, le belge, zonard et gros fumeur se caractérise par son univers propre et ses paroles sombres et torturées, avec un style qui se rapproche des grands, comme Kaaris ou encore Booba. La référence du moment, et sûrement même la relève du rap francophone.

Roméo Elvis

À LIRE :   Ce qu'il faut retenir de l'Alter Paname #10 : Planet Opéra

« Jeune rappeur belge de 23 ans en mode Snoopy sympa relativement chouette et top »peut on lire sur sa description Facebook. Une image plutôt cool et sympathique, à l’image de la Belgique ! Personnage phare de la nouvelle vague de rappeurs belges, Roméo Elvis se souvient encore de sa première rencontre inoubliable avec le rappeur français mythique MC Solaar, qui bossait avec son père musicien. De sa voix grave et parfois fragile, des mélodies telles que « Bruxelles arrive » culmine déjà à plus de cinq millions de vues ! Tu peux aussi retrouver notre interview de lui.

L’or du commun

Direction Bruxelles-Sud, la ville natale de l’Or Du Commun, un terrain familier qui a vu le groupe évoluer. Composé de 4 artistes : Primero, Loxley, Swing et Félé Flingue, leur musique se démarque par des sons vaporeux et électriques, incorporé « d’egotrip » et de multiples références, qu’on écoute entre potes. Tout au long de son parcours, L’or du Commun s’est produit dans des festivals comme celui de Dour, régulièrement en collaboration avec Roméo Elvis, toujours à la sauce belge !

Hamza

Le rappeur Hamza, c’est à toutes les sauces. Le bruxellois multiplie les sons, et à chaque fois, cela s’annonce lourd. Âgé seulement de 21 ans, ils est rempli d’inspirations telles que Booba, mais surtout de références américaines comme Nate Dogg ou 50 Cent, façonnant son répertoire riche en culture. En même pas deux mois, Hamza a balancé une centaine de morceaux à l’esthétique dynamique telle de nombreux rappeurs américains, et il ne s’arrête pas en si bon chemin. H24 en studio, armé de sa palette de style incroyable, le rappeur est une véritable bombe à retardement. Nul doute que sa réputation ne va cesser de grimper.

LucieM