A Nanterre dans la Ferme du Bonheur l’art et la culture font bon ménage

« Un oasis de béton »

fermedubonheur

Sur les flancs de l’Université Paris X Nanterre à l’ouest de Paris entre deux autoroutes, une prison et un dépôt pétrolier, la Ferme du Bonheur accueille les traverseurs du désert de bitume. Aux côtés de cochons et de moutons, des dizaines d’équipes de potes se jonchent sur les tapis de manière tout à fait naturelle : le « chilling spot » est une véritable ferme urbaine.

fermedubonheur

Autoproclamée « zone franche », la Ferme du Bonheur (créée par Roger des Prés) est un havre de tranquillité pour les riverains de la faculté et les étudiants. Régie par une communauté bénévole, l’endroit veut éduquer à ses partisans la réflexion de l’Homme et de la Terre tout en pratiquant l’art et la culture sous toutes ses formes : théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma, mais également sur l’urbanisme, l’agriculture, l’écologie, l’action sociale, la pédagogie etc ..

fermedubonheur

Pour palier le tout, la Ferme du Bonheur s’est fait un nom international avec ses fêtes électro ( 8 à 12 par an ! ), au point de figurer dans la commission du Grand Paris pour « l’offre festive métropolitaine ».

fermedubonheurUn excellent spot pour chiller avec tes potes l’été ou juste pour prendre un bain de verdure au milieu du désordre urbain « mythologique » de Nanterre.

fermedubonheur fermedubonheur

Pik&Crok