Le street art enfantin mais faussement naif de Lolie Darko

Une enfance larmoyante sur les murs de Londres et Paris

 

Peignant à Paris et Londres, Lolie Darko alterne entre pinceaux et bombes aérosol depuis octobre 2015. Après avoir reçue une claque monumentale au parc d’attraction de Banksy « Dismaland », elle décida elle-aussi d’intervenir dans la rue. Avec seulement quatre expositions au compteur, l’artiste n’est pas des plus médiatisée, pourtant son travail mériterait une plus grande couverture.

Lolie Darko Lolie Darko Lolie Darko Lolie Darko

Avec un pseudo tiré du film Donnie Darko, Lolie Darko rend hommage à la production en affublant parfois les enfants de ses œuvres d’un costume de lapin. Avec leurs yeux immenses et larmoyants, son art n’est pas des plus joyeux. Les enfants qu’elle dessine perdent en effet leur innocence et découvrent l’horreur du monde. Avec des messages percutants sur la solitude ou la défense des animaux, Lolie Darko tente de véhiculer ses opinions à travers le prisme enfantin et leur fausse naiveté innocente. Un art des plus touchants !

Lolie Darko Lolie Darko Lolie Darko Lolie Darko

 

 

Pour plus d’informations :

Site Web

Instagram