Un parking a entièrement été transformé en une œuvre d’art

2km3, le street art s’invite dans une station de ski

2km3 : c’est la nouvelle plateforme d’art contemporain originale située en plein cœur d’une station de ski en Haute-Savoie.

ski

Le parking de Saint-Gervais-les-Bains, une station de ski au pied du Mont-Blanc, a en effet été investit par une quinzaine de street artiste venus de France, d’Argentine, de Serbie, d’Espagne et de Suisse. Il s’agit d’Etienne de Fleurieu, d’Elian Chali, de Felipe Pantone, de Jaw, de Roids, de SatOne, du duo Sten & Lex, de Sobekcis, de Swiz et du duo Zoer & Velvet.

Au total, les murs des onze niveaux du site ont été recouverts d’une douzaine de fresques gigantesques et originales. Chaque artiste avait un niveau à recouvrir, soit 450 m2 de mur et 500 m2 de plafond chacun. En seulement 17 jours, ce parking a été littéralement transformé en une œuvre d’art ! Ce projet donne un véritable coup de neuf au bâtiment. Désormais, les vacanciers vont avoir le luxe de se garer dans un parking musée.

ski

« L’opération consistait à ne pas utiliser de l’argent public pour le financement, mais à trouver des gens passionnés qui voulait nous accompagner » affirme Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais à News Art Today.

Le coût du projet était de 500 000 euros, et l’ensemble a été pris en charge par des mécènes. Ils choisissaient eux-mêmes l’artiste qu’ils souhaitaient accompagner en fonction de leurs affinités artistiques. Cet acte montre l’implication de tous dans ce projet.

ski

Un lieu incontournable

« Cette œuvre est unique. Elle va faire le tour du monde grâce aux artistes qui sont venus de l’étranger. Nous sommes novateurs à Saint-Gervais : en plus d’être une station de ski, ce sera un lieu incontournable de l’art contemporain et du street art en France » souligne le maire.

Ce n’est pas la première fois que Saint-Gervais innove en matière d’art. Souvenez-vous, en 2015, elle accueillait le premier festival d’Art Urbain au pays du Mont-Blanc. Ce second projet pourrait donc être un réel coup d’envoi pour cette ville qui souhaite devenir la destination culturelle incontournable en France. De plus, ce projet atypique s’est inspiré du Lasco Project du Palais de Tokyo, il risque donc de faire du bruit dans le monde de l’art urbain.

ski

Ce musée alternatif gratuit est à découvrir en libre accès 365 jours par an, et 24 heures sur 24. Alors si vous êtes de passage près du Mont-Blanc, n’oubliez pas d’aller y faire un tour !

ski ski ski ski ski ski

La majorité des photos viennent du blog A taste of my life.