Le binge-watching va peut-être me tuer, putain

Attention, le binge-watching peut être fatal et je le sais.

Wikipédia définit le binge-watching comme « la pratique qui consiste à regarder la télévision ou tout autre écran pendant de plus longues périodes de temps que d’habitude, le plus souvent en visionnant à la suite les épisodes d’une même série. L’expression est construite par référence au binge-drinking ».

alcool

Un jour, j’ai découvert le binge-watching.

Et je crois que cette addiction va me mener à ma perte…  Un jour, ma tante m’a parlé d’une nouvelle série hyper-trop-cool qui se passait en Floride, endroit où nous avions déjà passé quelques étés. Madeleine de Proust oblige. C’était l’histoire d’un homme travaillant pour la police criminelle de Miami tout en trouvant le temps d’assassiner des serial-killers. J’avais découvert Dexter, alors que j’allais passer mon BAC. Que des crises ma mère fût ! Normal, étant donné le temps que je passais devant la télévision à enchainer les DVD du coffret intégral… Heureusement, j’ai eu mon diplôme.

binge-watching

Puis un autre jour, un copain d’enfance m’a parlé d’une nouvelle plateforme de visionnage en ligne, de laquelle il pouvait me donner un code d’accès gratuit avec grand plaisir. A ma place, vous auriez dit quoi ? – OUI ! Je venais de signer le contrat du début de la fin de ma vie sociale grâce à Netflix. C’était il y a bientôt trois ans, et j’en suis toujours au même stade, avec d’autres séries. Et mon expérience m’a permis de dresser un constat plus ou moins affligeant – tout dépend d’où on se positionne – : vous êtes beaucoup comme moi. Selon une étude réalisée par Netflix en 2013, 73% des abonnés estiment faire du binge-watching lorsqu’ils regardent entre 2 et 6 épisodes consécutifs.

À LIRE :   Les incontournables d'un voyage au Népal, entre nature et spiritualité

La faute à Netflix, bordel !

Et oui, entre les séries blindées de suspens et aux épisodes qui durent une éternité comme Game of Throne et House of Cards, et celles qui détendent en nous faisant marrer comme Bojack Horsman, Modern Family et New Girl, difficile de sortir la tête de l’eau… Sans oublier la carte des films que Netflix n’omet pas de renouveler assez régulièrement pour en avoir toujours 15 000 à regarder ! Alors voilà, on peut rapidement se retrouver face à des dilemmes de riches, que seuls les abonnés Netflix ou diggers de site en streaming connaissent : sortir ou regarder une série ? Pour vous aider, on a trouvé un tableau informant le nombre de jours et d’heures nécessaires au visionnage d’une série.

binge-watching

Le binge-watching pourrait rendre abrutit et seul ?

Dans un article publié sur le site des Inrocks.com, Romain raconte comment il a englouti l’intégral de Breaking Bad :

J’ai commencé la série alors qu’elle était finie… et je n’ai pas pu m’arrêter. J’ai du regarder sept épisodes à la suite la première fois (il faisait mauvais dehors). Je regardais jusqu’à ce que je m’ennuie ou que je m’endorme.

Si la pratique du binge-watching est pratiquée par un paquet de gens, il faut quand même faire attention à quelques petites choses. Par exemple, c’est pas mal de penser à manger, mais pas trop non-plus. Ca va vite de péter tout un paquet de M&M’s. Aussi, se laver peut être utile, même chose pour le sommeil. Et ça, on n’arrêtera jamais de vous le dire, et de NOUS le dire ! On ne voudrait pas que vous finissiez tout gros, tout moche, avec plein de cernes et sans potes !

alcool
Comme ça pour les meufs
binge-watching
Et la même pour les mecs.
Elisa Barbier