Les expositions à voir en juin à Paris !

Street-art, vin, futurisme et photo-journalisme sont à Paris, en juin.

Pour occuper nos soirées humides de juin, on vous a dressé une jolie liste des expositions à aller voir. Entre la sortie du bureau et l’apéro saucisson-houmous-bière au parc de la Villette, on vous invite à aller voir ce qui se fait dans les rues de la capitale, du côté des grands et des petits artistes. Et peut-être un jour, vous pourrez reprendre la belle phrase de Pierre Soulages qui explique que « c’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche ». 

GILBERT1

« World of Illusion »
Galerie Artistik Rezo
1 juin – 6 juillet

juin
Entre sculptures, installations et sérigraphies, le plasticien et street-artiste Gilbert1 donne à voir sa vision futuriste d’une structure formelle paradoxalement restructurée. Parti du graffiti pour arriver à l’art cinétique, Gilbert1 semble épanoui dans sa pratique ,et ça se voit.

Site Internet

CHAMPS ÉLYSÉES FILM FESTIVAL

« Escale à la Nouvelle-Orléans »
Le Rooftop, Champs-Elysées
17 juin – 22 juin

juin

Un appel à projet lancé par la Slow Galerie auprès des 100 artistes illustrateurs qu’elle représente a donné naissance à un joli ensemble de 49 oeuvres toutes réalisées autour du thème de la Nouvelle-Orléans. Chaque artiste y raconte sa vision de cette ville américaine toujours en mouvement et en musique. L’exposition présentée dans le cadre du Champs-Elysées Film Festival 2017, met à l’honneur le pont qui relie le cinéma et l’illustration.

LUDOVIC CESARI

«  Le Savoir Etrangle » 
Galerie Comparative
8 juin – 8 juillet

juin

Des pans de murs se composent de deux, trois ou quatre photographies pour composer un ensemble cohérent mais distinct. L’artiste français résidant en Italie – veinard! – montre les liens qui peuvent exister entre plusieurs supports, et explore les textures de son quotidien. Un travail simplement efficace !

Site Internet

FRANCE BIZOT

« iCônes »
Galerie BackSlash
1 juin – 22 juillet 

juin

On part à la découverte des icônes féminines célèbres ou anonymes qui ont inspiré l’artiste France Bizot, et qui ont croisé son chemin. Du collage et des formes géométriques se rencontrent sur les portraits desdites icônes.

À LIRE :   [evenement] SIZE shop? ouverture Paris

Site Internet

WALKER EVANS

« Walker Evans »
Centre Georges-Pompidou
26 avril – 14 août

juin

C’est la première grande rétrospective consacrée au photographe considéré comme le plus doué du 20ème siècle. Ses clichés en noir et blanc montrent la réalité banale du peuple américain, que Walker Evans croise chaque jour dans sa ville. Il montre le vrai visage de l’Amérique de 1900.

Site Internet

JEAN-BERNARD MÉTAIS

« Ivresse »
Galerie la Forest Divonne
18 mai – 13 juillet

juin

Les installations en verre et en vin de Métais parlent du temps qui passe, tout en faisant couler des vins millésimés dans des tubes de verre si fins que l’on pourrait y voir des veines. Mmmh, comment ne pas avoir envie de tout boire à la paille ?

LES BEATLES

« Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band » 
Maison de la Radio
1 juin – 29 juillet

juin

Cette année, c’est le cinquantième anniversaire d’un album mythique des Beatles : Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. Pour honorer cette oeuvre musicale qui berça l’adolescence de pas mal de gens à travers le monde entier, Radio France propose une exposition-expérience où le spectateur évolue au sein d’un univers ludique, interactif et surtout radio-guidé ! Dix chapitres sont racontés par des animateurs de Radio France, pour le plus grand bonheur des amoureux des Beatles qui risquent de retomber dans leur jeunesse…!

Site Internet

BRUSK

« In Memoriam » 

Galerie Laurent Strouk
8 juin – 15 juillet

juin

Du graffiti à l’espace d’exposition, il n’y a parfois qu’un pas. Pour Brusk, ça a été le cas ! Cet artiste lyonnais que l’on reconnaît grâce au dripping style – projection de peinture sur la toile – et à la 3D, expose des oeuvres inédites pendant un peu plus d’un mois à la galerie Laurent Strouk. Les sculptures-installations de Brusk prennent possession de l’espace avec brio.

Site Internet

Elisa Barbier