Big Mac et Mc Flurry en livraison chez toi

Test de l’année : McDonald’s livre à domicile. Croisons les doigts!

On se posait tous les questions depuis des mois, des semaines, et des jours. La réponse est enfin tombée, telle une note de BAC au-dessus de nos espérances. McDonald’s livre pendant une période d’essai les hamburgers préférés des Français, à Paris.

mc-do

Une diversification de l’offre

Le géant du fast-food américain Mc Donald’s lance une période test à Paris pour la livraison à domicile. Le mastodonte du hamburger a de quoi faire, avec des consommateurs fidèles grâce auxquels l’entreprise de Ray Kroc fondée en 1952 affiche un « 4,7 milliards d’euros de volume d’affaires sous enseigne dans l’Hexagone à la fin 2016, pour 1 419 restaurants » selon Les Echos. Première information : l’expérience a lieu à partir de ce mois du 1er juillet 2017 à Paris. Deuxième information : trois enseignes dans les Yvelines ainsi que dans les Hauts-de-Seine participent à cette période de test. Un système de livraison similaire appelé McDelivery existe déjà à l’étranger, à savoir en Chine, en Corée du Sud, à Singapour, aux États-Unis et au Canada. La société de livraison UberEats devrait être celle sollicitée par McDonald’s France.

Un marché florissant et source de revenus pour le restaurant et la société

Il s’agit d’une activité additionnelle à la vente sur place ou à emporter, décrit Moussa Sangaré, gérant de Pitaya à Toulouse, restaurant partenaire d’UberEats. La livraison représente 30% de notre chiffre d’affaires et nous a permis de recruter trois personnes.
Source : actu.cotetoulouse.fr

mc-do

Comme beaucoup d’autres restaurateurs, Moussa Sangaré voit dans la livraison à domicile par des coursiers à vélo, une réelle alternative à la vente à emporter et la livraison en scooter. La première est réservée aux clients motivés pour faire un aller-retour en voiture, tandis que la seconde n’est proposée que par les restaurants du type pizzeria et japonais qui reçoivent de nombreuses commandes – surtout le week-end -. Cela leur permet de rentrer dans leurs frais, ce qui ne serait pas le cas d’enseignes plus petites, pour lesquelles l’emploi de livreurs à scooter représente un trop grand investissement financier.

À LIRE :   L'agenda de la semaine (du 08/07 au 13/07) - Pepperpot - Skudge - Oxyd

Alors, sous-traîter une société de livreurs à vélo semble être un excellent compromis pour ces derniers restaurants ! Pas d’investissement spécifique en terme de matériels, simplement un pourcentage du prix totale de chaque commande reversé à la société de livraison – entre 20 et 30%-.  Et oui, comme les gens ont de plus en plus la flemme de se préparer à manger dans les grandes villes, autant en profiter ! Foodora, Just Eat, UberEats et Delivroo occupent une grosse partie du marché en France, tandis que de plus petites entreprises travaillent à échelle locale et réduite. Toujours est-il que si vous habitez Paris ou Lyon, les coursiers à vélo que vous croisez en une soirée se comptent en dizaines. Preuve de l’efficacité de ce système de livraison ! Selon Les Echos, « Allo Resto by Just Eat montre une hausse de son activité de l’ordre de 38% par rapport à 2016« .

mc-do

Alors, pour McDonald’s, il semble que l’évolution du format de consommation et de livraison soit une idée prometteuse et alléchante. Reste à voir si les livreurs auront encore le temps de livrer les plats d’autres enseignes…!