L’oeuvre de Cory Ferguson, entre black tattoo et dot-work

L’art et la manière du détail

D’origine canadienne, Cory Ferguson est un des spécialistes du dot-work outre-atlantique, une technique de tatouage qui se traduit – littéralement – par « travail en points« . Après un apprentissage auprès du tatoueur légendaire Crazy Ace Daniels, il se professionnalise en 2000 et ouvre son propre studio de tatouage à North Oakville (Canada, Ontario) qu’il baptise le « Good Point Tattoos » en 2009. Avec 20 ans de métier derrière lui, il est devenu une figure célébrée et reconnue du tatouage, avec son style assez rare entre black tattoo et dot-work. A cela, il y mêle son goût pour les signes tribaux polynésiens, les figures géométriques et les illusions optiques.

À LIRE :   Ce que vous ne savez pas sur Basquiat , prodige de l'art underground

Résultat de recherche d'images pour "cory ferguson tattoo"
Image associée

Image associée

Héritier du pointillisme, il réalise des fresques luxuriantes et d’une rare finesse, qui délaisse la plupart du temps les représentations et préfère s’attarder sur les dessins abstraits, à la limite du psychédélisme, qui font sa renommée.

Résultat de recherche d'images pour "cory ferguson tattoo" Résultat de recherche d'images pour "cory ferguson tattoo"

Instagram

 

 

Publicités