Niall O’Brien capture la jeunesse punk londonienne

Mise en lumière sur une jeunesse encore mal perçue

Né à Dublin, le jeune londonien Niall O’Brien a commencé la photographie dans les années 2000, pendant ses sessions skateboard. Souvent associé à Larry Clark pour ses images anticonformistes et vibrantes, il a saisi avec brio la fougue de la jeunesse. Dans sa série Good Rats, Niall a gagné la confiance d’un gang de jeunes punks londoniens, The K.B.C Punks.

punk punk punk

Entre bagarres, ennuie et joie, il met en lumière des ados un peu pommés mais intéressants et loin de l’image de « parasites » qui leur colle à la peau. Une reconnaissance photographique, qui attira les critiques dithyrambiques, notamment de la part d’Alexander McQueen qui proposa d’utiliser les photos pour une de ses campagnes. Cependant, Niall O’Brien garda cet esprit punk et refusa.

punk punk punk punk punk punk punk