Ta prochaine escapade en Allemagne ne sera pas que pour les clubs à Berlin

Street art dans un site classé

Marre des expos de street art dans les salles blanches et aseptisées des musées ? Tu es de ceux qui pensent qu’une toile vierge n’est pas aussi inspirante qu’un mur brut au beau milieu du capharnaüm de la ville ? Alors décommande tout ce que tu avais prévu pour le week-end et partons à Völklingen (ne me demande pas comment ça se prononce).

Völklingen

Au programme, rien de moins qu’une expo de street art gigantesque en plein cœur d’un site classé au patrimoine mondial de l’humanité. On ne parle pas du Taj Mahal ou de la Grande Muraille de Chine, que nenni mon ami. Il s’agit là des hauts-fourneaux de Völklingen, la plus grande usine métallurgique de toute l’Europe désaffectée depuis 1986 et la crise de l’acier, qui t’offre 100 000 m² d’espaces dédiés à l’art urbain. Si c’est pas beau ça.

À LIRE :   Assassin's Creed, Game of Thrones, et des glaces Magnum
Völklingen

Sous les rails des trains qui approvisionnaient l’usine en matières premières, dans les salles de mélange ou à 50 mètres au-dessus du sol, 150 œuvres t’attendent. Au programme des artistes qui ont déjà marqué plusieurs villes de leur empreinte indélébile, telles Paris, Londres ou Berlin justement, située à quelques 700 kilomètres au nord est (tout de même). Si t’as quelques économies de côté que tu voudrais claquer, les artistes présents vendent autour de 100 000€ pour la plupart. Ça te donne une idée.

Si le minerai a disparu pour laisser la place aux œuvres, celles-ci ne seront pas seulement sur les toiles. Les murs de Vôlklingen sont également ornés de graffitis purement urbains, intégrés à l’environnement qui les entoure.

Völklingen

 

Si t’es pris ce week-end et que tu peux pas annuler pas de soucis, ça dure jusqu’au 5 novembre. Mais dépêche-toi quand même.

Publicités