L’animisme, une croyance pour la paix dans le monde 

Croire aux âmes et aux esprits

Archaïsme par excellence pour les uns, culture de la paix pour les autres, l’animisme n’en reste pas moins une croyance, très ancrée en Afrique et chez les amérindiens. Le principe, c’est de croire que tout a une âme (pour simplifier). L’herbe, le vent, la roche, les humains également mais aussi le cosmos dans toute son étendue. Pour les puristes (oui c’est à toi que je parle), animisme vient du latin « anima » qui signifie… « âme ». Mais ça t’aurais pu le deviner tout seul.

animisme

De la même façon que l’homme a une âme, qui peut le quitter pendant ou après la vie, tout ce qui l’entoure possède une âme également. Jusqu’ici tout va bien. Les animistes pensent qu’une fois que le corps est mort, l’âme le quitte pour trouver refuge ailleurs, dans les éléments naturels par exemple. Et selon la croyance animiste, ces mêmes âmes interagiraient avec les vivants (rêves, présages, bénédictions ou malédictions…) Les animistes sont totalement à la merci de ces esprits, qui peuvent donc faire du bien comme du mal. Pour faire très simple, ça peut s’apparenter à la réincarnation (pas de bol si tu te réincarnes en caillou cela dit).

À LIRE :   Le moutabal libanais, une variante succulente du caviar d'aubergines

Et pour être totalement complets on dira que l’animisme nous est apparu avec Edward Tylor en 1874 qui l’a défini dans son livre « Primitive culture ». Pour lui l’animisme était la forme primitive de toutes les religions. En gros c’est à l’animisme qu’on doit nos 3 monothéismes (et le bordel que ça engendre, diront certains).

animisme

Mais quel fucking rapport avec la paix dans le monde ? Bonne question. Déjà, s’il suffit de vouer un culte aux esprits pour avoir la paix, pourquoi ne pas le faire ? C’est la première chose. Et puis on n’a jamais entendu parler de guerres liées à l’animisme. Si plusieurs tendances ou formes de l’animisme coexistent bel et bien dans le monde, elles ne se sont jamais fightées. C’est pas rien. Pour Gaston-Paul Effa, un prof de philo qui s’y est longtemps intéressé, l’animisme permettrait à l’homme de se libérer de ses démons. Pas de démons = pas de guerres. Ça donne envie. Il pousse même le bouchon jusqu’à dire que la nature rendrait l’homme plus humain.

animisme

Après se pose la question de la nature humaine, mais ça c’est encore autre chose

Pierre Antoine BOIVENT

Publicités