Les nuits de Phuket à l’ombre de Patong

A Patong tu bronzes le jour, et la nuit tu t’éclates

Le jour, c’est un paysage vallonné et très vert, des tuk-tuks et des offrandes faites aux arbres pour attirer sur soi la bonne fortune (tu peux en avoir besoin, suivant où tu passeras la soirée). La nuit, les choses changent. Le soleil se couche, les habitants lâchent des lanternes volantes (encore pour se porter chance) et Patong, centre de la vie nocturne de Phuket, s’anime. Les fêtards commencent à kiffer, et il serait bon d’envoyer les enfants jouer ailleurs. Loin.

patong

Les terrasses sont pleines à craquer, la musique attire autant que le volume donne mal à la tête et les jeunes femmes célibataires (enfin peut-être, qui sait ?) cherchent à se faire payer un verre, puis deux, puis trois. Avant d’en demander plus ? Tu pourras même y faire des photos avec des transsexuels peut-être un peu envahissants, mais bourrés de bonnes intentions. Tout ce qu’ils veulent, après tout, c’est promouvoir leurs shows. Promis !

À LIRE :   Une grotte complètement psychédélique en Chine
patong

Patong, c’est tout simplement l’endroit de Phuket où il y a le plus de choix de clubs pour ceux qui n’ont pas l’intention de dormir et qui ne voudraient s’arrêter qu’au lever du soleil. L’entrée est bien souvent gratuite pour les femmes, ce qui attire inévitablement les hommes. Pas nouveau mais pas con non plus. Les salles sont pleines à tous les coups. Et il y en a pour tous les goûts. Clubs, go-go bars, « bars à filles », et même des pubs irlandais !

patong

Musiques locales et internationales, de tous les genres possibles et imaginables, boissons pas chères, jolies filles, vigiles… Tous les ingrédients pour une bonne soirée en somme, non ? C’est vrai, quoi de mieux que de soigner une gueule de bois carabinées près des plus belles plages du monde? Elles sont toutes proches.

Alors t’attends quoi ?

Pierre Antoine BOIVENT

Publicités