L’Anamorphose Project transforme la ville

Le street art s’exporte là où on ne l’attend pas grâce à l’Anamorphose Project.

Initié par le centre commercial Bercy 2 situé en périphérie de Paris, le premier concours de fresques trompe-l’œil s’installe sur les plusieurs niveaux de l’espace dédié au shopping.

Durant dix jours, douze artistes sélectionnés parmi les nombreuses candidatures de l’appel à projet de Bercy 2 à Charenton-le-Pont ont pu s’exprimer sur les murs, le sol et parfois le mobilier. Toutes les œuvres sont in situ et proposent aux clients du centre de « vivre » l’œuvre en 2D ou en 3D. On retrouve donc, au fil des escalators et des boutiques, des pièces plus ou moins imposantes réalisées par Noir Artist, Renaud Delorme, RB/CP, le collectif Photograffée, Masashi Hattori, Manfred Stader, Remi Petit, Paul Kichilov, Peeta, Lenz, les Sœurs Chevalme, et Zag & Sia. Ensuite, c’est aux clients de voter pour leur œuvre favorite en remplissant simplement un coupon que chaque commerçant garde bien au chaud, jusqu’au jour de la remise du prix au grand gagnant le samedi 25 mars à 16 :00.
Si le concept est surprenant, c’est car il n’est pas courant de voir des artistes s’emparer des murs d’un centre commercial…! En effet, on a plus tendance à considérer ces lieux pour la plupart construits dans les années 1970 comme des endroits froids, à l’architecture austère et à l’ambiance quelque peu glauque. La faute aux néons blancs !

Pourtant, Bercy 2 a plutôt bien joué sur ce coup en osant sortir du rang avec l’Anamorphose Project.
C’est d’abord une manière d’amener un nouveau public à découvrir le street art, tout en offrant une nouvelle vie au centre commercial de moins en moins fréquenté car peu agréable. Bercy 2 a pour objectif de transformer le lieu en un espace dédié à l’art urbain et toujours au shopping –, dans une logique de redynamisation et d’ouverture à l’art. D’ailleurs, Bercy 2 va devenir Arty Bercy 2 ! Anamorphose est une très jolie opération qui semble réellement plaire aux clients, surpris de tomber sur des œuvres de street art originales et ludiques !

À LIRE :   Le graphisme captivant de Shohei Otomo.
anamorphose
Kihilov
anamorphose
Lenz
anamorphose
Noir Artist
anamorphose
Manfred
anamorphose
Zag & Sia

Focus sur Noir, un des artistes présent à l’Anamorphose Project que nous avons rencontré lors de notre visite !

Installé au deuxième étage du centre commercial, Noir Artist (page Facebook) nous a impressionné par la qualité et réalisme de sa fresque. Lucien, peintre d’intérieur et de rue officiant à Liège, réalise principalement des toiles et fresques murales sur commande, et s’exprimait étonnement pour la première fois à Paris. Inspiré par le pop art, le tatouage, la publicité et l’art baroque, son intérêt pour les arts plastiques ne s’exprima qu’à ses 19 ans, à son entrée aux Beaux-Arts. Passionné de dessin, il n’utilise que la nuance noire et ses déclinaisons pour sublimer ses portraits entrecoupés d’une bande ou d’autres éléments graphiques. Ne cherchez pas à trouver de subtils messages cachés, Lucien nous affirme que son travail est purement esthétique. Un style graphique devenu populaire grâce à la fresque de David Bowie peinte quelques jours avant sa triste mort, commandée par Sony Belgique. Un mal pour un bien qui dirigea les projecteurs sur son sublime travail, et nul doute que son avenir n’en sera que plus brillant.

anamorphose anamorphose

Informations pratiques
Du 11 au 25 mars : période de vote
Samedi 25 mars à 16 :00 : vernissage et remise du prix au gagnant du concours