Le jeu vidéo a le droit à son expo

Retour dans le passé du jeu vidéo

Après la précédente exposition sur la musique électronique, la fondation EDF s’attaque cette fois-ci au thème du jeu vidéo. Le secteur générant des dizaines de milliards d’euros chaque année sur toute la planète méritait une grande exposition. Les jeux vidéo bénéficient d’un bel espace et d’une intelligente déambulation dans l’ordre déchronologique. Des bordes d’arcade d’antan aux youtubers et casques de réalité virtuelle, les jeux sont à regarder et prendre en main. Ainsi, pas moins d’une trentaine de jeux sont à tester par tous, enfin surtout les enfants et familles qui constituaient la longue queue d’attente dominicale.

À LIRE :   JUN CHA PARIS 2013
jeu vidéo jeu vidéo jeu vidéo

 

Au delà de l’amusement, l’exposition aborde des thèmes de réflexions : les jeux vidéo sont-ils de l’art ? Pour les uns, les artistes produisent les décors et synopsis en laissant libre court à leur imagination créative. L’autre camp rabaisse le jeu à une sous-culture.Il est cependant indéniable que les jeux vidéo, marqueurs de leur temps, empruntent les techniques de pointe et améliorent leur réalisme pour nous plonger dans de sublimes imaginaires.

jeu vidéo

Malgré un game over décerné à la trop grande foule présente sur place et les curieux squattant les manettes pendant des heures, l’exposition mérite son étoile pour sa belle réflexion et son audace. 

jeu vidéo