Qui sont les Z-Boys de la team Zéphyr, ces mythes du skate ?

Les membres de la team Zéphyr en Californie ont posé les fondations de la culture skate.

Le berceau du skateboard le nom de Californie, et ceux grâce à qui il est devenu plus qu’un sport s’appellent Alva, Peralta et Adams. Ils font partie de la team Zéphyr.
PS : Nous vous proposons, un peu plus bas, d’écouter avec amour et fougue la playlist du film tout aussi mythique que les personnes dont il raconte l’histoire, « Les Seigneurs de Dogtown ». 

skate
Les « Lord of Dogtown » avaient leur propre signe, et leur propre board.

 

Les Z-Boys sont les membres de la team de skate Zéphyr fondée par Skip Engblom vers 1970 à Venice, en Californie du Sud. Z-Boys pour Zéphyr-Boys, et Zéphyr pour le nom du shop tenu par Skip, Jeff Ho et Craig Stecyk. Eux, ils habitent tous dans un quartier un peu pourri de Venice, appelé Dogtown, où leur journée n’est rythmée quasiment que par le bruit des skates qui crissent sur le bitume, et par les vagues qui cassent.

skate
Venice, quartier aussi appelé Dogtown.

Ils passent leur temps à rider et à foutre le bordel tous ensemble, et arpentent les concours de skate avec leur mentor aussi barré que cool, Skip Engblom. D’ailleurs, c’est lui qui révolutionnera pour toujours la planche de skate en mettant au point les roues en Uréthane, un plastique plus résistant et plus adhérent que les anciennes roues en argile…! Les figures sont plus faciles à réaliser, les planches tiennent plus longtemps et les Z-Boys peuvent faire à peu près tout ce qu’ils veulent avec. En 1975, la Californie du Sud traverse une longue période de sécheresse qui va obliger les nombreux propriétaires à vider leur piscine. Une aubaine pour les Z-Boys et leurs potes…. et surtout l’occasion d’aller rider sans limites ces grandes piscines sèches, qui donneront naissance plus tard au bowl de skate.

skate
Shogo Kubo, membre des Z-Boys

 

skate
Jay Adams a réalisé de nombreuses figures encore jamais osées auparavant

Si les Z-Boys ont marqué l’histoire de skateboard en écrivant tout simplement les premières pages de ce sport qui va bien plus loin que la simple dépense énergétique, c’est car ils ont été les premiers à réaliser de nombreux tricks et à se comporter ainsi avec les autres. Ils sont 13, et comptent parmi eux une fille, Peggy Oki, seule fille de la team que tout le monde prenait pour un garçon. Et parmi eux, les trois étoiles de Dogtown qui sont aujourd’hui devenus les emblèmes mythiques de l’anticonformisme : Tony Alva, Jay Adams et Stacy Peralta.

Tony Alva est le premier skateur a s’être vu décerner le prix de champion du monde de skate, et a monté sa propre marque de planches.
Stacy Peralta avait 19 ans lorsqu’on disait de lui qu’il était le proskateur le mieux côté du monde. C’est avec Powell Peralta qu’il a donné forme à la Bones Brigade, regroupant les meilleurs skateurs du moment; pour ensuite se tourner vers la réalisation de film et l’écriture de scénario. C’est notamment lui qui est à l’origine des premières vidéos de Tony Hawk 😉
Enfin, Jay Adams est surement le plus frappé des Z-Boys, mais aussi et surtout celui qui est resté fidèle à lui-même. Il est le seul du trio a avoir refusé de se plier aux exigences d’un sponsor… En 2006 lorsqu’il sort de prison, il est immédiatement signé sur la marque Hurley Clothing. Comme quoi.

À LIRE :   Plus séduisants les uns que les autres : des hôtels luxueux atypiques
skate
Jay Adams

 

skate
Tony Alva et sa marque éponyme

 

skate
Stacy Peralta

Pour en savoir plus sur les Z-Boys…
On t’invite vivement à regarder le documentaire réalisé par Stacy Peralta intitulé « Dogtown and Z-Boys », récompensé au festival du film Sundance lors de sa sortie en 1991. Le film « Les Seigneurs de Dogtown » (en anglais « Lord of Dogtown ») réalisé par Catherine Hardwicke en 2005 fait aussi partie des plus beaux documentaires sur l’histoire de cette team complètement dingue, qui a inspiré une foule de jeunes depuis.

Bisous & n’oubliez pas de prendre des risques.