Le monde fantastique de Marilyn Mugot

Marilyn Mugot et sa Chine violacée de Night Project

Dessinatrice et graphiste de formation, la parisienne Marilyn Mugot se penche par la suite sur la photographie.

Dans sa série photo Night Project, la photographe s’intéresse à la couleur exacerbée grâce aux néons et luminosités diverses, naturelles ou non. Ses clichés, centrés sur différentes villes chinoises, donnent un rendu couleur digne de l’ambiance du film Enter The Void de Gaspard Noé. Des tons violacés et bleutés dans des espaces bétonnés rendent une impression d’irréalité futuriste.

© Marilyn Mugot
© Marilyn Mugot

A travers ses photos elle imagine et construit ses propres scénarios, ainsi les paysages éthérés et saturés trompent l’image de la ville de tous les jours, façonnant une réalité tout à fait différente. Inspirée par le travail du photographe Philip-Lorca DiCorcia, du light art de James Clar ou encore du peintre John Harris, ses clichés laissent quasiment penser à de la science fiction. A travers ses photographies on se croirait presque immergé dans l’univers de Blade Runner.

© Marilyn Mugot
© Marilyn Mugot
© Marilyn Mugot
© Marilyn Mugot

Tu peux retrouver son travail sur son site, et sache qu’elle prépare une exposition à Paris pour 2017.

À LIRE :   Interdit de Coupe du Monde ? Ses amis l'emmènent en Russie...avec une silhouette en carton