ROBBBB : le street-art du Pékin en ruine

ROBBBB : Street artiste et inspecteur des travaux non finis

ROBBBB

Pékin fait face à une croissance urbaine exponentielle depuis plusieurs décennies. Les sites de construction sont devenus communs dans la capitale chinoise, de nouveaux bâtiments sont fabriqués chaque jour, mais beaucoup de chantiers resteront inachevés. Ces bâtiments non-finis sont le terrain de jeu favori de ROBBBB, artiste chinois qui peint les Pékinois sur les murs des structures abandonnées.

ROBBBB ROBBBB

ROBBBB (« Rob » + « Beijing » + « Blek Le Rat », un artiste de rue français dont il s’est inspiré + « Best », puisqu’il souhaite être parmi les meilleurs) a déjà créé plusieurs centaines d’œuvres dans la capitale chinoise, mais a aussi exposé son travail dans les galeries du monde entier. Un travail très social, puisqu’il donne une visibilité aux visages des citoyens pékinois. De plus, il y a un aspect politique dans son travail, à la manière des photographies de Ren Hang, il peint des nus en pleine ville, mais lui ne peut être censuré, de part la nature marginale de son travail. De plus, le street-art est totalement illégal en Chine. Il s’expose sur les ruines de la ville, en partant du constat que ces zones de chantier abandonnées reflètent bien l’esprit de croissance urbaine rapide, l’idée qu’on construit beaucoup et vite, sans se soucier si oui ou non il est nécessaire de construire.

À LIRE :   "Jungle" à Chicago : le street artiste Cranio
ROBBBB ROBBBB

Ses nus font un lien entre la culture pop d’une jeunesse chinoise imprégnée du numérique et du virtuel, et la vie réelle chinoise, marquée par des millénaires de tradition ancrés en chaque Chinois. Il confie à Brooklyn Street Art : « J’essaie de montrer d’une manière absurde la douleur, le conflit, la lutte, la solitude et l’anxiété des jeunes chinois. ». Mais cette anxiété, il la représente avec humour, avec audace, reflétant bien le changement de génération qu’est en train de vivre la Chine : cette jeunesse qui veut remettre en cause les codes de la vie chinoise, et revendiquer leurs libertés individuelles.

ROBBBB ROBBBB

Enfin, en peignant ces murs en ruines, il apporte un peu de couleur dans des parties en décrépitude de la ville. Il apporte la lumière sur une ville plus connue pour ses nuages noirs de pollution que pour la beauté de ses bâtiments. L’art de ROBBBB, c’est une autre vision de Pékin, souvent éphémère, mais toujours en mouvement, comme la capitale chinoise.

Publicités