L’implant de puce électronique, la fin de la vie privée ?

Puces électroniques implantées sous ta peau

Grande première en Belgique, huit employés volontaires de la société Newfusion se sont fait implantés pour 100€  une puce de la taille d’un grain de riz sur le dos de la main. L’expérience en soi n’est pas nouvelle, en 2015 une opération équivalente avait été effectuée en Suède. Parce qu’ils perdaient régulièrement leurs badges, les travailleurs belges n’auront maintenant plus de souci à se faire. Ils peuvent désormais ouvrir la porte en passant leur main devant le détecteur, mais encore déverrouiller leur propre ordinateur.

puce

Rapide et indolore, la puce électronique pourrait donc être utile aux malades d’Alzheimer ou employeurs pour traquer leurs larbins de service ? Car la puce contient bien évidemment pléthores de données personnelles. De plus, sur le plan médical, les effets secondaires sur le long terme sont pour l’instant sans réponses.

 

Tant pis se disent sûrement les amateurs de nouvelles technologiques qui en profitent pour se réunir lors de soirées « implant parties« , comme celle de juin 2015 à Paris. La puce électronique pour les humains est utilisée au moins depuis une dizaine d’années, et elle permettra dans le futur de déverrouiller son smartphone, effectuer des paiements et bien plus encore. Alors la puce électronique à radio-identification RFID serait-elle le nouveau bijou à s’offrir et s’implanter ? Pas si vite ! Si ses effets peuvent être bénéfiques contre certains problèmes, qu’en est-il de la vie privé du cobaye ?

À LIRE :   Un petit bain dans une source bien chaude, y'a que ça de vrai!
puce

Mark Gasson vit avec une puce RFID sous la peau depuis 2009. Un an plus tard, il s’administrait volontairement un virus afin de démontrer la vulnérabilité des puces et leur sécurité minimale face à la facilité de hacking.« Je n’ai encouru aucun danger, explique Mark Gasson. Mais si mon état de santé avait reposé sur l’emploi d’un implant médical et si le virus informatique avait mis en danger son bon fonctionnement, la situation aurait pu être dangereuse ».

puce

Pour l’instant les puces restent l’affaire de quelques initiés et n’ont pas encore envahi les gondoles des supermarchés. Affaire à suivre dans le futur…