Au cœur des Triades chinoises

La mafia chinoise est composée de Triades. Zoom dessus !

Plusieurs Triades pour un seul groupe : ainsi se compose la mafia chinoise. Ces Triades sont aujourd’hui une cinquantaine. Sept grandes Triades parmi elles profitent de la mondialisation pour s’internationaliser, en témoigne la plus puissante : Sun Yee On. Comptant 50 000 membres, ils sont répartis dans les quatre coins du monde. Les frontières ne sont plus une limite à leurs pratiques, les Triades s’étendent bien au-delà de la Chine ! Cette puissance les caractérise, ainsi qu’une histoire originelle commune.

triades chinoises

Ces origines remontent au Moyen-Âge. Les Triades ont longtemps été des groupes nationalistes et secrets. Nés sous la dynastie Mandchous, elles voulaient la restauration de Ming au pouvoir. Celles qu’on connaît aujourd’hui en sont héritières mais les objectifs ont changé. C’est au siècle dernier, à l’arrivée des communistes dans le pays, qu’elles sont déclarés hors-la-loi. Lors de cette période, les Triades commencent à s’installer à Hong Kong, Macao ou Taïwan, pour quitter leurs valeurs patriotiques et poursuivre une vocation criminelle.

triades chinoises

A la tête de ces Triades, on retrouve un chef qui se surnomme la « tête de dragon ». Plusieurs grades se retrouvent en dessous de lui. L’ensemble peut se dessiner en triangle qu’on voit ci-dessous. En bas, on retrouve les soldats qui exécutent les ordres et les transactions douteuses. Leur rôle est le plus risqué, ils forment le bras armé de l’organisation. Les officiers les gèrent. Des noms plus spécifiques sont donnés à ceux qui possèdent certaines compétences. Par exemple, les membres sont recrutés par le « Maître des encens », tandis que la « Sandale de paille » est chargés des affaires extérieures de la mafia. Quant à l’« Éventail de papier blanc », il s’occupe des finances. Ceux qui ne respecteraient par le code des Triades se verraient rectifier le tir par le « Bâton rouge » qui pratique les arts martiaux. Les sentences sont formelles.

À LIRE :   Rites et pratiques chez les mongols
triades chinoises

Au sein de cette organisation bien cadrée, chaque membre porte des numéros commençant par le chiffre 4. Ceci n’est pas un hasard quand on sait qu’il porte malheur en Chine. Le code chiffré est exprimé par l’initié par un simple geste afin qu’il soit reconnu. On peut ainsi retrouver 489 pour une « tête de dragon », 432 pour une « sandale de paille », ou 49 pour les « soldats ».

L’appellation de « Triades » peut se traduire par « Ciel et de la Terre ». Elles génèrent plusieurs milliards d’euros grâce à une bonne connaissance du « Triangle d’or » de l’opium, situé entre la Birmanie, le Laos et la Thaïlande, ainsi que par leurs activités criminelles. Ce fort pouvoir économique est entretenu par la mise en place d’assurances, de syndicats et de mécanismes d’entraide entre membres. Comme pour beaucoup de mafias, les Triades sont solidaires et loyales entre elles, à moins de sanctions que personne ne rêve d’avoir…

triades chinoises