Des chaises de banque, des paradis fiscaux et 5 ans de prison

Jon Palais risque 5 ans de prison et 75 000€ d’amende pour avoir manifesté en réquisitionnant des chaises de banque.

Le 9 janvier 2017, sur le trottoir de la banque BNP Paribas située à Opéra en plein coeur de Paris, une quarantaine de militants parisiens manifestaient leur soutien à Jon Palais. Le 9 janvier 2017, à Dax, se déroulait le procès du militant pacifiste cité précédemment. Il risque 5 ans de prison et 75 000€ d’amende pour avoir dénoncé le rôle de la BNP dans l’évasion fiscale. 

banque

La première fois qu’un évènement de ce type que l’on surnomme « les réquisitions citoyennes« , c’était en février 2015 devant une banque HSBC à Bayonne dans le Pays Basque. À coup de sièges volés et du slogan « Rendez les milliards, nous rendrons les chaises!« , les militants accompagnés de Jon Palais dénoncent les fluctuations douteuses de l’argent des banques en direction des paradis fiscaux.

D’autres actions organisées sur le même schéma se tiennent ensuite un peu partout, à chaque fois à l’initiative de mouvements militants comme ANV-COP21 ou Attac. Jon Palais, le militant du Sud-Ouest à l’origine de ces actions pacifistes explique sa démarche à l’AFP (Agence France Presse) :

On est dans une démarche de désobéissance civile avec des actions à visage découvert. Les réquisitions ont permis à des gens de transformer leur colère en action non violente constructive pour dénoncer l’impunité des banques qui organisent l’évasion fiscale par des montages financiers.

banque

Et toc. Alors, voler des chaises pour les poser ensuite sur le trottoir d’en face, est-ce du vol, ou une réquisition ? Pour certains, la réponse n’est pas si évidente (ahah).

La BNP, en 2015, aurait généré quelques 134 millions d’euros aux îles Caïmans sans aucun salarié.  Étrange ! Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, affirme qu’il y a « 200 filiales de la BNP Paribas dans les paradis fiscaux »; ce que Julien Bayou, porte-parole national d’Europe Ecologie-Les Verts, confirme en exposant les impressionnants chiffres que représente l’évasion fiscale en France : « En France, l’évasion fiscale représente environ 1000€ par an et par Français. C’est-à-dire 60 à 80 millions par an. Soit, peu ou prou, le montant du déficit public du pays. Laisser faire l’évasion fiscale, c’est plus d’impôts pour tout un chacun, afin de financer les services publics. »
C’est clair qu’avec tout ça, on n’est pas prêt de renflouer les caisses de la France.

banque

Jon Palais a été jugé le 9 janvier 2017 par Eva Joly subordonnée de sa fille, Caroline Joly. L’avocate, qui était auparavant juge anti-corruption, a été d’une grande aide. La preuve avec les remarques du procureur qui évoque la relaxe du militant en expliquant que cela représente « une dispense de peine de nature à satisfaire les intérêts de la société. »

banque

banque
Le verdict définitif du jugement sera rendu le 23 janvier 2017, mais la lutte de Jon Palais et des centaines de milliers de militants altermondialistes et écologistes engagés à ses côtés semble être sur la voie de la victoire.

À suivre : les hashtags de soutien à Jon Palais sur Twitter #PourUneChaise et #FaucheursDeChaises

banque