Les nus bleus de Paul Burty Haviland, en 1910

Le français Paul Haviland photographie tout en bleu.

bleu
Paul Burty Haviland

Paul Burty Haviland est né en 1880 à Paris, et grandit paisiblement dans le 8ème arrondissement. Son enfance se passe plutôt bien, étant donné qu’il est l’héritier d’une riche famille américaine propriétaire de Haviland & Co., un fabricant de porcelaine à Limoges.
Plus tard, lui et sa famille déménagent à New York où Paul Burty Haviland baigne dans l’art, le théâtre et la musique. Lorsqu’il atteint le bel âge de 29 ans, son implication dans la revue artistique Camera Work lui permet de rédiger des articles tout en publiant quelques unes de ses photographies. Très proche de l’élite artistique parisienne et new yorkaise, le photographe aussi écrivain et critique d’art puise son inspiration dans le mouvement surréaliste Dada, celui du cubisme et celui du japonisme. Cela rend son travail photographique riche, et très intense, à la limite du romantisme.

La série qu’on a choisie de te montrer  a été réalisée entre 1909 et 1910 avec un procédé bien particulier : le cyanotype. Très souvent utilisé par Paul Burty Haviland à cette période, c’est un principe photographique monochrome en négatif réalisé avec des produits chimiques simples. Ça donne donc des images teintes en bleu de Prusse, ou cyan (d’où le nom cyanotype).

À LIRE :   Les lagons, ces paradis bleus qui vont t'en mettre plein la vue !
bleu bleu

Florence Peterson est à l’époque où les clichés sont pris, le modèle le plus apprécié par le photographe. Pour lui, elle est une sorte de muse, et représente à merveille l’érotisme mélancolique de la jeune femme sensuelle. Ses poses nues éblouissent de par leur simplicité et leur intimité…

bleu bleu bleu bleu

Quelques années plus tard, l’artiste décide de vendre ses parts de l’entreprise française à Limoges pour pouvoir retourner vivre pépère en France. Une fois rentré à la maison, il gère avec sa femme leur propriété agricole de Touraine, et continue de photographier la vie. Les ruines et les portraits d’artistes deviennent alors ses principaux sujets de travail. 

bleu bleu bleu