Hors des sentiers battus : Le Groenland

Le Groenland, entre tradition et modernité dans le viseur de Sébastien Tixier

Que sait-on au juste sur le Groenland ? Bien au dessus du cercle polaire, le pays n’attire que très peu les ferveurs des médias, et l’attrait des touristes. La plus grande île au monde est aussi la moins densément peuplée et recouverte par 80% de glace. Une « terre verte » (Groenland signifiant Greeland en anglais) jugée lointaine et inaccessible.

Groenland

 

Le photographe français Sébastien Tixier a heureusement décidé, tel un anthropologue, de capturer pendant un mois en 2013 la réalité du pays et ses habitants. Bercé dès son enfance par les histoires de son père sur les peuples de contrées lointaines, Sébastien palpitait déjà à l’idée de raconter la vie des Inuits à travers l’œil de son objectif. Pendant un an et demi, il se documente, apprend les bases de l’inuit et se passionne pour les us et coutumes de ce peuple du grand froid.

À LIRE :   Découvrir les merveilles du Kazakhstan lors d'un road trip hors des sentiers battus
Groenland Groenland Groenland

 

Son projet photographie « Allanngorpoq » ou « se transformer » dépeint avec justesse les mutations de la société inuit, qui jongle entre une fascination et répulsion de l’occident, soucieux de s’ouvrir au monde et préserver leur culture. En effet, Facebook et les téléphones portables sont couramment utilisés sur l’île, et les tenues traditionnelles ne sont portées que lors de longs voyages en traîneaux. Des découvertes surprenantes, loin du cliché d’un peuple archaïque.

Groenland Groenland Groenland

 

 

Depuis la fin de sa pérégrination au Groenland, Sébastien n’attend plus qu’une chose, y retourner afin de mettre en lumière les nouvelles transformations du pays.