Prends la route avec les photographies de Danny Lyon

Let’s ride !

Né à New-York en 1942, Danny Lyon s’est très vite plongé dans le photojournalisme social en devenant le porte parole des contre-cultures. S’inscrivant dans la veine du nouveau journalisme, ou le journaliste-photographe fait corps avec le sujet qu’il traite, Danny Lyon s’est lui aussi plongé dans une communauté de bikers dans les années 1960.

Pendant plusieurs années, il a suivi et partagé le quotidien du club de bikers non officiel des Chicago Outlaw. Le résultat de cet immersion a donné lieu à la publication du livre The Bikeriders en 1968, foisonnant de sublimes portraits authentiques de ces rebelles de l’American Dream, rejetant la société et prônant une liberté juvénile. En marge de l’Amérique, ils respectaient, selon les dires de Danny Lyon, les limitations de vitesse pour ne pas attiser les problèmes avec les forces de l’ordre.

À LIRE :   Nus et nature au Japon photographiés par Mayumi Hosokura

Des images qui donnent envie de prendre le large sur les routes asphaltées américaines. Sept ans avant la sortie du film Easy Rider, Dany Lyon capturait la véritable vie des bikers.

photographies photographies photographies photographies photographies photographies photographies photographies