Les Amérindiens entre oubli et redécouverte

Les amérindiens une culture menacée

 

En 1977, plus de cents nations amérindiennes se rendaient aux Nations Unies à Genève, pour revendiquer la reconnaissance de leur existence en tant que peuples et jouir des droits fondamentaux. Par ailleurs, ils demandèrent la mise en place d’une journée internationale de solidarité avec les peuples autochtones des Amériques.

Amérindiens

 

Le 12 octobre se déroulera la journée internationale des Amérindiens, afin d’enterrer à jamais les clichés, se souvenir des peuples, et mieux les connaître en rencontrant des délégués autochtones.Souvent encore trop perçus comme sauvages, la journée sera l’occasion de s’informer sur leurs riches traditions et philosophie de vie.

Amérindiens

 

On les appelle Amérindiens, Indiens d’Amérique, à cause d’une erreur de l’explorateur Christophe Colomb qui en 1492 croyait atteindre le continent indien et non l’Amérique. Parlons plutôt d’autochtones, de premiers peuples ou d’aborigènes. Ces groupes ethniques principalement d’Amérique du Nord et du Sud, ont été chassés, massacrés, privés de leurs droits et de leurs terres à l’arrivée des Européens au 15ème siècle. Ce massacre sans précédent décima bon nombre d’entre eux. Mais en 1968, un réveil identitaire secoua les consciences d’autrui grâce à des manifestations, rencontres politiques et reconnaissance officielle par l’ONU.

À LIRE :   7 tonnes de cannabis retrouvés à Paris
Amérindiens

 

Aujourd’hui, les amérindiens vivent dans des réserves, se battent encore pour récupérer des terres, et sont tiraillés entre leurs traditions et une ouverture sur la modernité. Leur liberté d’antan est de plus en plus incertaine.

Amérindiens

 

Photos : Edward S.Curtis, témoignage photographique d’Amérindiens au début du 20ème siècle.