Une journée internationale des filles

Une journée contre les inégalités

 

On connaissait le 8 mars comme journée de la femme. Depuis le 2012, le 11 octobre est la journée internationale des filles, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent de par le monde.

En effet, cette journée est une tribune médiatique pour mettre en évidence les discriminations multiples, qui sont malheureusement légions à tout âge, des filles à travers le monde. Même si le progrès a amélioré leurs conditions, les problèmes persistent dans différents domaines. « Les adolescentes ont le droit à une vie sûre, en bonne santé et à une éducation, non seulement au cours de leurs années formatrices critiques, mais aussi une fois devenues femmes. Si les filles sont accompagnées durant l’adolescence, elles ont le potentiel de changer le monde » peut-on lire sur le site de l’ONU.

À LIRE :   La nouvelle campagne de la RATP fait mouche

 

Une journée intéressante, mais face aux pléthores de journées internationales, on s’y perd. De plus, il n’existe pas de journée des garçons, seulement pour les hommes le 19 novembre. Néanmoins, la journée est une belle action d’avertissement des dures vies des filles dans le monde.