Cuba un pays aux deux visages

Un avenir cubain ou américain ?

A première vue, rien n’a bougé à Cuba. La peinture des immeubles continue à s’écailler tandis que les voitures américaines sillonnent les ruelles de la Havane. La connexion Internet y est toujours problématique, sauf dans les hôtels touristiques.

 

Avec une inattendue ouverture diplomatique américaine, les projecteurs sont tournés vers Cuba. En pleine transition, son futur est à écrire. Avenir incertain ou glorieux ? La question se pose face à une montée en puissance de la présence américaine, qui deviendra ou non hégémonique sur l’île de Castro.

 

Les artistes sont les porte-paroles directs de leur Cuba. Le photographe Nelson Ramirez de Arellano Conde superpose en collage des photographies du pays avant la révolution de 1958 avec sa vision de la future invasion américaine. Deux visages qui s’opposent d’une avant-Cuba et pré-Cuba mondialisé.

À LIRE :   Ed Fairburn, des figures et des visages sur le monde

 

Chérie par l’étranger pour son authenticité et sa nostalgie, le charme du dernier sanctuaire communiste semble ensevelie sous l’impérialisme américain. Verra t’on au-dessus des immeubles s’ériger des publicités de marques américaines ? Starbucks et Burger King seront-ils présents ? Airbnb est déjà implanté sur l’île et connaît une croissance fulgurante. Espérons que seuls les cubains seront maîtres de leur terre et forgeront un bel avenir.

Cuba Cuba Cuba Cuba

 

Publicités