Temps suspendu, l’urbex s’expose à Paris

Un urbex esthétique et nostalgique exposé à Paris

L’engouement pour l’urbex ne se dément pas. La preuve, le Musée de La Poste, actuellement en travaux, est l’initiateur de Temps suspendu-exploration urbaine du 17 septembre au 18 décembre à l’espace Niemeyer. Les trois photographes, chef de file de l’exploration urbaine, Romain Veillon, Sylvain Margaine et Henk Van Rensbergen, présentent leurs travaux en 75 photographies.

urbex

Usine, école, théâtre, parc d’attractions, autant de lieux captés à travers l’objectif des trois artistes, grands voyageurs dans l’âme. La peinture s’écaille, les couleurs se fanent avec les spectres lumineux et surtout, le silence est d’or dans ces lieux délaissés par toute trace humaine. La nature reprend peu à peu ses droits, seul l’homme vient troubler cette quiétude le court instant d’une capture photographique. Comme un temps suspendu, le photographe est écrasé par le poids de l’histoire d’un passé révolu.

urbex

 

À LIRE :   Djs, Djettes, Shoes-Up nous annonce le retour du Lab Festival !

Les sublimes photographies nous plongent sur les traces des fantômes du passé. L’occasion idéale de voir de visu tant d’images admirées sur la Toile.

urbex