Bienvenue à l’asile de Norwich

Les démons de l’asile de Norwich

Amateurs de sensations fortes, bienvenue à l’asile de Norwich, entre âmes perdues et urbex 2.0. L’hôpital ouvre ses portes en 1904. Situé dans un cadre idyllique choisi pour ses vertus thérapeutiques, l’asile psychiatrique surplombe la Tamise.

Bien isolé de toute ville, l’hôpital se développe rapidement et d’innombrables bâtiments sont construits par la suite : résidences pour les patients, le personnel, laboratoires d’analyse, ateliers … Ceux-ci sont interconnectés par un réseau de tunnels utilitaires servant à acheminer aussi bien l’eau et l’électricité que les patients.

asile photo

Jusqu’à 3000 patients seront internés sur ce site dans les années 1950, à comparer au personnel qui comptait environ 1000 employés au même moment.

À LIRE :   Nick Gentry recycle des disquettes pour en faire de l’art

La cause de la fermeture de cet établissement ? La désinstitutionalisation. Norwich State Hospital fermera ses portes en 1996. Il existe cependant un projet ambitieux de reconversion en appartements, parc d’attraction hollywoodien qui est en attente depuis plusieurs années.

Ce site bien gardé ne donne pas vraiment envie aux premiers abords. Immeuble délabré, panneau State Property – No trespassing » à l’entrée, ambiance pesante par son silence, … l’endroit dégage toutefois quelque chose d’intrigant.