Speed Week de Bonneville, les voitures du passé dans le futur

Bonneville présente sa Speed Week

Le Bonneville Salt Flats est une plaine de 260 km² couverte de sel dans le nord-ouest de l’Utah, aux États-Unis. Elle provient de l’évaporation de l’ancien lac Bonneville survenue après la dernière glaciation. C’est la plus vaste de plusieurs plaines de sel à l’ouest du Grand Lac Salé, l’épaisseur de sel y est de 1,8 mètre.

Bonneville3 bonneville-7

Durant les années 1930, le lieu devint internationalement connu grâce à Malcolm Campbell qui y établit de nombreux records de vitesse.
Chaque année en août, la Southern California Timing Association et Bonneville Nationals Inc. organisent une semaine de compétition, la Speed Week, qui attire des centaines de compétiteurs du monde entier. En septembre, c’est la Utah Salt Flats Racing Association qui organise le World of Speed, un événement similaire. Cet événement qui vient de s’achever propose plusieurs pistes, où des véhicules de toutes sortes viennent chaque année pour essayer de battre les records de vitesse terrestre. Dès 1949, elle est devenue la piste standard de vitesse. On y dépassa successivement les vitesses de 500 à 900 km/h. Durant les années 1960, des véhicules à turboréacteur firent leur apparition et cette vitesse fut dépassée en 1970 par Gary Gabelich sur le Blue Flame, utilisant un moteur-fusée, en enregistrant une vitesse de 1 001,67 km/h sur 1 mile.

À LIRE :   Minicab of sound, les taxis parisiens seront en grève en juin
mirrorcar 425-FAQ-Bonneville-SpeedWeek-2016-Day-Two 12070848_951223391638759_2138274033_n
speedweek01
speed-week-bonneville-2015-portada_1024x466c

On y compte une piste droite d’un peu plus de 16 kilomètres de long pour les essais de vitesses et une piste ovale de 16 à 19 km (selon la condition de la surface) pour les tests d’endurance. Récemment, une piste de 8 km a été ajoutée pour les essais de vitesse des véhicules moins rapides.

bonneville15 Bonneville-speed-week-2015 jerry_garns

Photos par David Bouchat