Les femmes sublimées par la photographie pittoresque de Steph Wilson

Des femmes, des oeufs au plat et beaucoup d’originalité chez Steph Wilson

Si vous n’aviez jamais entendu parler de Steph Wilson, ce n’est que partie remise. Un parfait travail d’équilibre entre différents thèmes tels que la politique, la mode, etc, et une prise de vue intéressante. Ce photographe basé à Londres a déjà travaillé pour toute une flopée de magazines en vogue : Vice, W Magazine, Dazed, Mulberry, … Steph Wilson est aussi le fondateur du collectif d’art « Lemon People », avec à son compteur, des auteurs, artistes, photographes, cinéastes et musiciens. »
DSC_4389

Son dernier projet en date ? Des photos qui mêlent femmes nues et émojis, là où l’ère du digital bat son plein. La série s’axe artistiquement sur le sujet utilisant des emojis avec un message plutôt révélateur « les émojis ont-ils remplacé notre langage ? ».
La difficulté des règles de censure sur Instagram, est résumée par Wilson : « C’est délicat mais je ne comprends pas qu’une personne de 12 ans ne puisse pas être exposée sur ce réseau alors qu’elle peut l’être à des fins marketing. » Il a donc caché les poitrines des femmes avec de vulgaires objets, afin que son travail ne soit pas censuré par le monde 2.0.

À LIRE :   Erik Johansson, illusions et retouches photo chez IKEA

Outre cette série de photos très médiatisée, Steph Wilson s’amuse et créer avec des objets, là où on le t’attendrait pas. Des bouteilles (comme la photo ci-dessous), des univers froids, mélancoliques, qui mêlent la plupart du temps, des femmes à la beauté pure. DSC_4450 DSC_5424 DSC_6978 DSC_7728re-edit3photo (1) wilson97330001