Si tu me spoile le dernier épisode de Grey’s Anatomy, je me suicide

greys anatomy

Grey’s Anatomy ne fait pas que du mal à ses acteurs

Pas la peine de vous représenter la série, Grey’s Anatomy est un peu la number one dans le monde de la télévision, ou presque. Depuis 2005, la série ne cesse de faire des ravages, autant dans son synopsis qu’auprès de ses fans.
Oui car Grey’s Anatomy, c’est aussi des millions de fans, même si ce n’est qu’une série, et qu’on ne verra jamais des médecins aussi sexy dans la vraie vie (on ne parle pas des femmes hein).

Et qui dit millions de fans, dit millions de jeunes filles en éruption, comme la lave du volcan (belle métaphore, n’est-ce-pas ?). En somme, si vous voulez briser la vie d’une de ces personnes qui mourrait pour une série (c’est le cas de le dire), vous n’avez qu’à lui spoiler le dernier épisode de la série. Tragédie.

C’est ce qui est arrivé ce lundi 1 août 2016. A 10h24 exactement. Louise (on changera son nom par respect), s’est donné la mort en ce triste jour de pluie.
Pas de médicaments, pas de corde, pas de train, une mort pas comme les autres, c’est pour dire. Pour rendre hommage à la série la « plus importante de sa vie » (selon ses dires), Louise, âgée de 14 ans, s’est suicidée d’une façon, pas comme les autres …
Prétextant un étouffement qui ne passait pas, l’adolescente a été hospitalisée dans la nuit de dimanche à lundi. Ne voyant personne autour d’elle et étant intubée de l’intérieur, Louise a voulu mourir comme un patient de Grey’s Anatomy. En effet, la pauvre petite a fumé une cigarette et a explosé, comme un patient qui avait trouvé la mort dans l’épisode 45 de la saison 5 (on est bien renseignés).
Elle a également laissé une lettre d’adieu dans laquelle elle expose la place qu’avait pris la série dans sa vie, mais par respect pour sa famille, nous ne la lirons pas.

À LIRE :   La poésie des textos de dealers

RIP.